LE DROIT, C'EST LA POLITIQUE : ESSAI D’ETUDE DES CONSTITUTIONS AFRICAINES

Par: ALIOU Mané
   Publié le : 31 août 2020

Après un demi-siècle de gouvernance indépendante, nos jeunes républiques sont sujettes à des interprétations de leurs constitutions qui procurent des tourments aux analystes les plus réputés et les plus avisés.

Une telle situation est en gestation permanente de conflits de tout genre qui conduisent à des violences et des guerres fratricides, mais aussi à des partitions de territoire dont nul ne peut prévoir les suites sociales et politiques pour les futures générations.

La constitution a pourtant pour vocation de cristalliser les rêves de vie commune, de cohésion et de projet de société de progrès dans tous les domaines d'activités créatrices de bien-être.

Comment donc le creuset des intentions collectives d’un groupement humain élaboré en principe de façon consensuel peut être à l’origine des plus horribles tragédies au méridien du Sahara ?

Une réponse intelligente doit être recherchée dans l'histoire et la pratique constitutionnelle dans nos contrées.

La charte de Kouloukanfouga est certes un repère lointain mais elle est loin d’avoir inspiré nos constituants qui ont puisé à volonté dans la conception occidentale de la constitution, selon la métropole, dont ils ont hérité du mode législatif.

Cette situation est le reflet de l'iter législatif adopté et des fora mis en place pour en assurer la pérennité et la continuité comme boussole de la conduite des affaires publiques.

C’est là justement que tout le problème réside selon le choix du ou des concepteurs et le mode de garantie du respect des normes élaborées après la mise en œuvre du protocole démocratique des nations modernes.

A savoir, la volonté commune, la participation de toutes les composantes sociales, le débat public et la publicité de la norme adoptée.

Ce protocole de la technique législative prétend régenter la manifestation de l’adhésion à la nouvelle loi.

Pourquoi, malgré tout, il y a de graves soucis de mise en œuvre ou d'interprétation ?

1- Un choix du ou des concepteurs

Les pays anciennement colonies britanniques ont recours au "law office" même si "des hommes de l'art" sont aussi sollicités pour élaborer le texte majeur.

Il n’y a pas dans l’histoire récente de ces pays des conflits interminables relevant de la mise en œuvre de leurs constitutions.

C’est singulièrement dans les pays francophones que cette propension morbide est persistante.

La première cause réside dans le choix du ou des concepteurs.

Il n’est pas rare que le rédacteur unique soit un juriste, bien qu’éminent, proche du pouvoir.

Lorsque le choix se porte sur plusieurs, les personnes choisies ne sont pas forcément des techniciens dans l’élaboration de texte législatif. De plus, même si ce sont des juristes aux qualifications notoirement établies, leur spécialité est différente de la matière objet de la constitution.

Sans compter la présence de politiques sans expertise, ni expérience du sujet qui polluent la sérénité du travail à accomplir.

Nos dirigeants négligent souvent la dimension technique dans la mission du concepteur. En effet, être titulaire d'un diplôme de droit ne fait pas de vous ipso facto un constitutionnaliste avéré. Ainsi, un expert en droit pénal, droit civil ou droit public, peut être sous l'influence de sa pratique habituelle au moment de l’analyse des normes.

La constitution prend en compte, il est vrai, tous les aspects de la vie en société, mais l’agencement des prérogatives et des intérêts exige un prérequis indispensable à la cohérence des problèmes appréhendés dans leur acception sociale, politique, culturelle, économique, religieuse, législative, administrative sans énonciation exhaustive.

La conséquence principale conduit à la production d’un texte législatif à interprétation multiple, contenant des contradictions et des problèmes polysémiques de sémantique qui le rendent  outrageusement confligène.

L'autre aspect de la cause qui oblige l’analyste à restituer au débat la cohérence du travail juridique querelle est la portée du rôle de l'organe de contrôle

2- Le contrôle de constitutionnalité

Les textes constitutionnels comme toute loi doivent subir un contrôle de conformité avant promulgation. La Cour Constitutionnelle aurait dû être le centre de prévention des conflits d’interprétations par l'adoption d’une démarche didactique de la part de la haute assemblée.

A titre d’illustration, le débat orageux actuel sur le 3è mandat de certains chefs d’Etat aurait été circonscrit si les « contrôleurs » avaient pris l’initiative de relever le caractère manifestement incomplet ou confus de certaines dispositions. En particulier, celle relative à la durée du mandat et son éventuel renouvellement.

Et de prendre la résolution courageuse de rejeter tout texte qui contiendrait des germes de conflits futurs.

L’expérience, l’expertise et la confiance dont ils sont en théorie investis leur donne cette prérogative.

Mais là aussi la question de la neutralité des contrôleurs est lancinante.

Leur abstention de faire coïncider la volonté de rigueur avec la démarche didactique est une autre cause des conflits actuels

Mais c’est seulement une parmi d'autres. En effet, le comportement de la frange de la société qui s’est qualifiée de société civile est une circonstance aggravante

Le grave déficit de confiance en soi et de courage contribue à exacerber un débat qui ne devrait jamais s’éloigner du banal échange d'idées et de compréhension d'une interprétation divergente sur un même sujet.

Les volontés de faire avancer la réflexion sont infiltrées par des influences pas toujours guidées par l'intérêt collectif. Sans compter les tendances à politiser tout ce qui touche à la gouvernance.

A la place de propositions constructives, ce sont invectives et critiques crypto-personnelles qui constituent la trame de discours parfois opaques et démobilisants.

Toute chose qui fait le lit d’ambitions politiques inavouables.

3- Le rôle de la classe politique

La classe politique est dans son rôle. Tant que le pouvoir est aux mains de l’adversaire tous les moyens sont bons pour le discréditer. De sorte que l'occasion des débats préliminaires à l’adoption des lois n'est pas mise à profit pour créer un cadre législatif cohérent et stable pour le futur. C'est comme si une cécité improbable s'emparait des uns et des autres lors de l'examen des textes. Les enjeux politiques et les clivages partisans anéantissant tout bon sens et toute capacité de se projeter vers l’avenir. La suite est connue. Les précautions minimales qui pourraient prévenir des situations comme celles que nous vivons actuellement, sont noyées dans l’océan des majorités écrasantes dans les commissions parlementaires et les sessions plénières.

Sans oublier la tendance à impliquer les puissances étrangères à la résolution d'un problème qui devrait être exclusivement une affaire interne  relevant de la souveraineté.

4- Quid du débat actuel sur le "3è mandat" ?

Une littérature abondante et riche est en cours dans quelques pays. Une inflorescence d'analyses pas toujours exemptes d'errements jalonnent le quotidien des journaux et obscurcit volontairement la compréhension déjà très médiocre du profane.

De quoi est-il question ?

La loi dispose pour l'avenir : principe général de droit incontestable et incontesté.

Sauf si la même loi prévoit expressément que ses dispositions s’appliquent également à certaines situations antérieures à sa mise en œuvre. Si tel n'est pas le cas, il est vain  de convoquer la morale, l'éthique et l'esprit de la loi pour convaincre le Juge constitutionnel de rejeter la candidature de prétendants au scrutin visé sous l’égide de la nouvelle loi.

Et le juge constitutionnel statuera ce que de droit en constatant que la constitution n’a pas prévu la prise en compte de la loi abrogée, dans ses dispositions objet du litige. Pourtant, une telle circonstance consacrerait, clairement, la rupture du contrat social et l’organisation des relations entre le droit et le pouvoir socle de toute constitution libérale.

C’est au moment de l'élaboration du texte que les sachants auraient dû prendre les précautions et vider la future norme de toute forme d'ambiguïté.

Autrement, seul le bénéficiaire de la confusion détient la solution au problème. Le doute profitera toujours au plaideur accusé. C'est connu.

Il est aisé de donner à croire que la défaillance de la norme a été volontairement suscitée. Il en va ainsi parce que le droit, c’est la politique. En effet, le parlement qui crée les lois fonctionne selon les règles de la majorité des votes. Chaque groupement politique fait voter les lois qui concordent avec ses intentions et les promesses faites aux électeurs. C’est dans les urnes que se trouve donc la solution, la seule qui soit démocratique. Elle n'est pas dans la rue ni au bout du canon.

Dans chacun des pays, en effervescence, la nouvelle constitution ne prévoit aucune restriction ou interdiction, expresse, à une éventuelle velléité de candidature des présidents en exercice.

Que faire ?

La violence appelle la violence. Les destructions seront réparées avec le dernier collectif. Il faut également noter, pour le déplorer, que ceux qui battent le pavé ne profiteront pas du gain politique et pécuniaire du succès des actions entreprises.

Le dialogue et la patience seuls doivent être le moyen de résoudre ce problème récurrent.

L'économie d'une nouvelle guerre, alors que celle contre la Covid-19 n'est pas encore gagnée, est à ce prix.

Se battre pour la paix par le dialogue et la concertation est plus valorisant que créer les conditions d'un conflit fratricide aux conséquences imprévisibles.

C'est certain et actuel que : « c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ».



ArticleS recents

POLITIQUE
SOCIETE
ECONOMIE
SPORTS
CULTURE
INTERNATIONAL
FAITS DIVERS
POLITIQUE
GUINEE. 12 ans après le 28-Septembre, les victimes en appellent aux nouvelles autorités

En Guinée, il y a 12 ans, des militaires sous le régime du capitaine Moussa Dadis Camara ont perpétré les pires massacres jamais commis en une journée contre des opposants et des membres de la société civile opposés au régime militaire qui voulait empêcher la candidature du chef de la junte. Douze ans après, toujours […]

POLITIQUE
TCHAD. Une réforme de l'armée vise à en doubler les effectifs d'ici 2022

Face aux nombreux défis sécuritaires auxquels il est confronté, le Tchad veut lancer une nouvelle réforme de l’armée pour augmenter entre autre ses effectifs et les faire passer en 2022, de 35 à 60 000 hommes. Pour cela, il a fait adopter vendredi dernier par l’Assemblée nationale sortante qui devait être dissoute le lendemain, une ordonnance portant […]

POLITIQUE
Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies : L’Union africaine porte la candidature du Bénin

Et de deux pour Mariam Chabi Talata ! La vice-présidente de la République intègre tout doucement le cercle fermé des décideurs à l’international. Le vendredi 27 août dernier, elle participait au nom du chef de l’Etat par visioconférence au quatrième Sommet sur l’initiative allemande « G20 Compact With Africa ». Un mois plus tard, elle […]

POLITIQUE
CIV. L'opposant ivoirien Kabran Appiah est décédé à Abidjan

L'opposant ivoirien, Kabran Appiah, président de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP), est décédé lundi à Abidjan, des suites de la Covid-19, selon son entourage. Hospitalisé à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM), à Abidjan, M. Kabran Appiah "était sorti d'un coma", avant de tirer sa révérence, a rapporté une source proche de […]

POLITIQUE
MALI. Le premier ministre ouvre la voie aux mercenaires russes du groupe Wagner

Choguel Maïga estime que la France a abandonné son pays dans la lutte antiterroriste, le conduisant à chercher de nouveaux partenaires. Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du Monde […]

POLITIQUE
CIV. Première interview du président Ouattara depuis sa réélection

Il s'exprime pour la première fois dans la presse depuis sa réélection l'année dernière : Alassane Ouattara a accordé un long entretien à nos confères du magazine Jeune Afrique. Le président ivoirien revient, entre autres, sur un débat qui agite régulièrement la scène politique et qui fait de nouveau la Une depuis quelques semaines : le rajeunissement de […]

SOCIETE
NIGER. La Banque Mondiale finance pour près de 70 milliards F CFA l’accès des femmes et des filles aux services de nutrition et de santé

La Banque Mondiale a approuvé, le 23 septembre dernier, un nouveau financement d’un montant total de 125 millions de dollars, soit près de 70 milliards de francs CFA, destiné à la mise en œuvre de la Première phase de l'approche-programme du Projet Lafia-Iyali pour l'élargissement de la fourniture de services de santé de meilleure qualité […]

SOCIETE
MALI. Quatre officiers et une fonctionnaire arrêtés dans une affaire d’achats militaires

Quatre officiers maliens et une fonctionnaire ont été placés lundi sous mandat de dépôt dans une affaire d'achat de matériel militaire au début de la présidence du chef de l'Etat déchu Ibrahim Boubacar Keïta, a-t-on appris de sources judiciaires. L'achat d'un avion présidentiel pour près de 40 millions de dollars, ainsi que de matériel militaire […]

SOCIETE
Viols et violences sexuelles : Le certificat médical ne sera plus un frein…

Le certificat médical n’est plus une exigence pour les cas de viol. En effet, les victimes étaient assujetties à ce précieux document médical pour prouver qu’elles avaient été victimes de viol. Il constituait, il faut le dire tout net, un obstacle pour ces nombreuses victimes ne pouvant pas débourser une telle somme pour prouver la […]

SOCIETE
RWANDA. Théoneste Bagosora, considéré comme le «cerveau» du génocide, est mort

Le colonel Théoneste Bagosora, présenté comme « le cerveau » du génocide des Tutsis au Rwanda, est décédé ce samedi dans une clinique de Bamako, selon l’administration pénitentiaire malienne. Condamné par un tribunal de l’ONU, il purgeait sa peine au Mali Théoneste Bagosora, 80 ans, est décédé au Mali où il purgeait une peine de 35 ans […]

SOCIETE
TURQUIE. Des étudiants passent la nuit dans des parcs pour dénoncer le mal-logement

Depuis presque une semaine en Turquie, des jeunes se réunissent et passent la nuit dehors, dans des parcs municipaux. Leur point commun : ils vont à l’université et ne trouvent pas de logement à un prix abordable. Chaque nuit, un parc différent. Équipés de couvertures, de bouteilles d’eau, de pèlerines en cas de pluie, une vingtaine de jeunes s’apprêtent […]

SOCIETE
BURKINA FASO. 2.244 écoles fermées en raison des menaces terroristes

Au Burkina Faso, en fin d'année scolaire et à la date du 28 mai 2021, 2.244 établissements scolaires ont été fermés, avec 304.564 élèves affectés, en raison de la crise sécuritaire que connaît le pays depuis 2015, a fait savoir vendredi dans une note le secrétaire général du ministère burkinabè en charge de l'éducation nationale, […]

ECONOMIE
CIV/Découverte de pétrole. La part du pays est "déséquilibrée"

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) juge "déséquilibrée" la part de10% revenant à la Côte d'Ivoire dans la répartition de la récente découverte de réserves de pétrole et de gaz, en offshore, dans le pays. Petroci Holding, une structure publique ivoirienne, et le groupe italien ENI ont découvert des réserves pétrolières et gazières évaluées respectivement […]

ECONOMIE
L'entrepreneuriat d'Afrique francophone en force pour la rentrée du Medef

Pour sa rentrée cette semaine, le Medef, première organisation patronale française, ouvre ses portes aux représentants des entreprises francophones. Le poids économique de la francophonie est énorme : 16% du PIB mondial. Avec 220 millions de locuteurs dans le monde, 770 millions anticipés dans 30 ans. Le potentiel économique de l'espace francophone est énorme et bien […]

ECONOMIE
Blue Origin, la société de Jeff Bezos, poursuit encore la Nasa en justice

Blue Origin, la société spatiale de Jeff Bezos, a annoncé lundi 16 août avoir porté plainte devant un tribunal fédéral contre la Nasa, l'agence spatiale américaine. Le fondateur d'Amazon est catégorique : la décision de la Nasa d'attribuer à SpaceX le projet de construction du prochain système d'alunissage habité est inéquitable et manque de partialité. […]

ECONOMIE
TOGO. L’une des plus grosses banques publiques vendue à un investisseur burkinabè

La Banque togolaise pour le commerce et l’industrie, qui était jusqu'ici détenue à 100% par l'État du Togo, va passer sous le contrôle de IB Holding, une société de droit togolais détenue par le Burkinabè Mahamadou Bonkoungou. En Conseil des ministres, mercredi, le gouvernement togolais a adopté un projet de décret qui fixe les modalités […]

ECONOMIE
Le "Made in Cameroun", un pari pour l'avenir

"C'était fou" comme pari, se souvient Gaëlle Laura Zambou Kenfack, entrepreneure camerounaise de 38 ans. Après 10 ans chez BMW en Allemagne en tant que consultante, elle retourne au Cameroun fin 2016 et crée une société spécialisée dans la production, la transformation et la distribution de produits locaux. Comme elle, de nombreux chefs d'entreprises misent […]

ECONOMIE
Réseau 5G. ORANGE condamné à 15 000 euros de dommages et intérêts

Orange est dans la tourmente. L'opérateur de télécommunications a été condamné pour « pratique commerciale trompeuse » concernant ses offres de forfaits mobiles 4G/5G, à la suite d'une assignation en justice de l'association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV), a-t-on appris ce mardi 3 août 2021, confirmant une information du site Capital. Dans le jugement rendu le 27 juillet dernier consulté par […]

SPORT
CAMEROUN. Samuel Eto’o candidat à la présidence de la Fécafoot

Samuel Eto’o a officialisé sur les réseaux sociaux ce 21 septembre 2021 sa candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). « Il est temps de reconstruire notre football. Nous ne pouvons pas retarder la refonte de notre sport numéro un », assure l’ex-attaquant vedette de l’équipe nationale du Cameroun aujourd’hui âgé de 40 […]

SPORT
Coupe de la Confédération: Binga FC, 2 000 km de route pour une qualification historique

Le Binga FC, petit club malien de Bamako, qui n'évolue qu'en deuxième division dans le pays, s'est qualifié pour le deuxième tour de la Coupe de la Confédération. Au terme d'un périple de 2 000 kilomètres en minibus. Finaliste de la Coupe du Mali la saison passée, l'équipe, située en Commune 5 de Bamako, vient de […]

SPORT
CAN féminine 2022. Programme et résultats des qualifications

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé le programme prévisionnel des qualifications pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations féminine prévue du 2 au 23 juillet 2022 au Maroc. Le premier tour aller de ces éliminatoires aura lieu le 20 octobre 2021, tandis que le premier tour retour se tiendra entre le 23 et […]

SPORT
DJIBOUTI. Trois joueurs ont fui la sélection par peur de représailles après la déroute en ALGERIE

Une scène totalement improbable s'était produite au sein de la sélection de Djibouti. Abubaker Elmi, Bilal Hassan et Nasradin Aptidon avaient fui la sélection après la défaite, 8-0, face à l’Algérie lors de l’ouverture des qualifications pour la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar. Après la défaite contre les champions d’Afrique en titre, la […]

SPORT
Samuel Eto’o brigue la présidence de la Fédération camerounaise de football

Samuel Eto'o a annoncé sa candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football. L'information était dans l'air depuis plusieurs semaines voire davantage, elle est devenue officielle ce mardi. Samuel Eto'o a décidé de se porter candidat à la présidence de la Fédération camerounaise de football. « Redonner au football camerounais sa grandeur » : […]

SPORT
BURKINA FASO. Iron Biby, champion du monde de soulever de bûches, accueilli en héros à Ouagadougou

Le Burkinabè Iron Biby, détenteur de plusieurs records du monde et record Guiness, a décroché ce samedi 18 septembre à Glasgow en Écosse un nouveau record du monde en soulever de bûches avec une charge de 229 kg. Il a surclassé ses adversaires et devient ainsi le nouveau champion du monde. Il a été accueilli triomphalement ce […]

CULTURE
L’ex-manager de Gims et Vitaa condamné à 12 mois de prison ferme pour avoir escroqué Universal Music

Il n’a pas daigné se présenter à l’audience. Un ancien manager de Gims a été condamné à 24 mois de prison, dont 12 mois avec sursis, par le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne), ce lundi en début d’après-midi. Jugé pour avoir escroqué près de 300 000 euros à Universal Music, il devra également s’acquitter d’une amende […]

CULTURE
La France remporte le Bocuse d'Or 2021

La France a remporté lundi la finale du prestigieux concours culinaire du Bocuse d'Or, organisé près de Lyon dans le cadre du Salon international de la restauration (Sirha), mettant fin à une série de déceptions depuis 2013. L'équipe française était emmenée par Davy Tissot, titulaire d'une étoile Michelin à la tête de Saisons, le restaurant d'application de l'Institut Paul Bocuse, […]

CULTURE
Parcs africains. Les Diakité réveillent la faune ivoirienne

Non loin de Bouaké, le fondateur du groupe télécom Alink et sa famille ont créé la première réserve naturelle privée d’Afrique de l’Ouest en conjuguant projet de conservation et écotourisme. À l’origine, la réserve de Louis Diakité, située à 45 kilomètres de Bouaké, devait aussi accueillir des parties de chasse entre amis. Sortir au petit […]

CULTURE
MAROC. La découverte pleine de promesses d'outils de couture préhistoriques

Une équipe internationale d'archéologues a découvert au Maroc des outils de couture en os préhistoriques, qui pourraient permettre de comprendre les origines des comportements modernes chez l’Homo sapiens. Si des outils en os plus anciens ont déjà été identifiés dans le monde, c'est la première fois que des outils osseux, aussi vieux, ayant servi à confectionner […]

CULTURE
BENIN. La restitution des œuvres d'art par la France reportée à février 2022

Petit décalage dans le calendrier du retour au Bénin des 26 œuvres pillées dans les palais royaux que la France a décidé de restituer. Ce ne sera plus avant la fin de l’année 2021 comme initialement prévu, mais en février de l’année prochaine. Le gouvernement souhaite organiser deux expositions à Paris avant le rapatriement des œuvres.  […]

CULTURE
SOMALIE. Le Théâtre national de Mogadiscio rouvre après 30 ans de fermeture

C'était une soirée historique mercredi 22 septembre 2021  à Mogadiscio dans la capitale de la Somalie. La réouverture solennelle du Théâtre national de Mogadiscio a eu lieu sous haute sécurité alors qu'il était fermé depuis 30 ans. Au programme de cette soirée, contre un ticket coûtant 10 dollars, il était possible de découvrir le travail d'un jeune cinéaste […]

INTERNATIONAL
L’Union européenne veut renforcer la confiance avec les États-Unis

La conversation très attendue entre Emmanuel Macron et Joe Biden a débouché sur un communiqué commun très conciliant. Une semaine après l’annonce fracassante de l’alliance tripartite Aukus entre l'Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, les présidents français et américain ont renoué le dialogue et le résultat laisse augurer une coopération renforcée. Cette coopération doit concerner aussi […]

INTERNATIONAL
Assemblée générale de l'ONU. Le président Xi Jinping finalement à la tribune, mais en vidéo

Le président chinois Xi Jinping s’adressera finalement à la tribune de l’ONU demain, mardi 21 septembre, lors de l’ouverture de la 76e Assemblée générale. A l’origine, la Chine avait dépêché en personne un vice premier-ministre pour son discours à la communauté internationale, mais Pékin préfère une vidéo de son président. Une décision lourde de sens. […]

INTERNATIONAL
Une enquête met en cause la directrice du FMI, accusée de pressions pour ménager la Chine

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a fait pression en 2017 pour modifier un rapport de la Banque mondiale, où elle était en poste à l'époque, afin de ménager la Chine, affirme une enquête indépendante commandée par l'institution internationale et rendue publique jeudi. Kristalina Georgieva s'est dite "en désaccord" avec les conclusions de cette investigation, dont […]

INTERNATIONAL
ETATS-UNIS. Le gouvernement de Biden porte plainte contre le Texas pour bloquer sa loi anti-avortement

Une semaine après la promesse de Joe Biden de défendre le droit à l’avortement aux Etats-Unis, son gouvernement a porté plainte contre le Texas pour obtenir le gel d’une loi qui interdit quasiment toutes les interruptions de grossesse dans cet Etat conservateur.Après le choc de la loi texane, la bataille entre pros et anti-avortement se poursuit aux Etats-Unis […]

INTERNATIONAL
HAÏTI. Le projet de nouvelle Constitution présenté malgré la crise politique

L’incertitude demeure quant aux circonstances et commanditaires de l'assassinat du président deux mois après. Mais cela n’empêche pas son gouvernement d’avancer avec les projets politiques initiés par Jovenel Moïse. Le texte de réforme constitutionnelle a ainsi été présenté,le mercredi 9 septembre, et s'il était approuvé, il favoriserait le pouvoir du président aux dépens des parlementaires.  « Une nouvelle Constitution ne […]

INTERNATIONAL
FRANCE/Présidentielle 2022. Les Républicains dégainent leur programme à défaut d'un candidat

Les Républicains ont préféré placer leur rentrée sous le signe des idées, éludant l'épineuse question de leur candidat, qui suscitait pourtant des avis tranchés parmi les jeunes réunis samedi 4 septembre 2021 au Parc floral de Paris pour leurs universités d'été. « On est sur la dernière ligne droite » avant la présidentielle, a lancé le président de LR Christian Jacob, certain […]

FAITS DIVERS
ITALIE. Des sangliers envahissent les rues de Rome et provoquent l’exaspération des habitants

Depuis plusieurs mois, des hardes de sangliers sont régulièrement aperçues dans les rues de Rome. Le phénomène suscite la colère des habitants de la capitale italienne. À tel point que le sujet est devenu politique. Les images sont à peine croyables. Une harde de quatorze sangliers et marcassins se promène sur l’une des principales avenues […]

FAITS DIVERS
BURKINA FASO. Démantèlement d’un vaste réseau de fraude sur le carburant

Des investigations dans plusieurs villes du Burkina Faso ont permis, dans le courant de la semaine dernière, l’arrestation de dizaines personnes et la fermeture de plusieurs stations-service et dépôts de carburant. Cette fraude au carburant serait l’un des circuits du financement du terrorisme au Burkina Faso, selon des sources sécuritaires. Le procureur a d'ailleurs ouvert […]

FAITS DIVERS
La découverte d’empreintes sème le doute sur l’arrivée de l’Homo sapiens en Amérique

Une nouvelle étude publiée jeudi 23 septembre dans la revue américaine Science suggère que le peuplement de l’Amérique du Nord par l’espèce humaine était déjà entamé bien avant la fin du dernier âge de glace. Des traces de pas datant de 23 000 ans ont été découvertes dans le sud-ouest des États-Unis. Ces empreintes ont été laissées à l’époque […]

FAITS DIVERS
ITALIE. A Rome, on paie pour recevoir un peu de tendresse

Payer pour obtenir un peu de chaleur humaine. A Rome en Italie, un service de câlins payants a été créé. Objectif : lutter contre la solitude et la dépression après des mois de confinement. La privation de contact humain pendant la pandémie a des effets psychologiques négatifs. Cela peut sembler étrange à l'heure de la […]

FAITS DIVERS
L’ex-hôtelier dont l’histoire a inspiré le film «Hotel Rwanda» condamné à 25 ans de prison

Paul Rusesabagina, ancien hôtelier dont l’histoire a inspiré le film « Hôtel Rwanda » et devenu un féroce critique du régime rwandais, a été condamné ce lundi 20 septembre à vingt-cinq ans de prison pour« terrorisme ». Il a été reconnu coupable d’avoir formé et financé le Front de Libération nationale (FLN), groupe rebelle accusé d’avoir mené des attaques meurtrières […]

FAITS DIVERS
BENIN. Un directeur prend service dans une école fantôme, sans salle de classe... ni élève

Alors que la rentrée scolaire avait lieu ce lundi 20 septembre au Bénin, des images publiées sur les réseaux sociaux montrant une cérémonie de passation de charge entre un ancien et un nouveau directeur d’une école primaire sans aucune infrastructure mettent en lumière les failles du système scolaire dans certaines villes du pays.  Sur les […]

envelopephonemap-marker linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram