57ème Sommet de la CEDEAO. Le message fort de Mahamadou Issoufou à ses pairs

Par: LeRiche Balla
   Publié le : 7 septembre 2020

Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la CEDEAO, a présidé la cérémonie officielle d’ouverture du 57ème sommet des chefs d’Etats.

Excellences Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement, chers collègues, Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine, Mesdames et Messieurs les Chefs d’Institutions, Monsieur le Président du Conseil des Ministres de la CEDEAO, Monsieur le Présdent de la Commission de la CEDEAO, Monsieur le Président du Parlement de la CEDEAO, Mesdames et Messieurs les Ministres, Monsieur le Représentant Spécial du Secrétaire Général Nations Unies, Monsieur le Président de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine UEMOA, Mesdames et Messieurs les Chefs d’Institutions régionales et internationales, Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique et des Organisations internationales, Distingués Invités, Mesdames et Messieurs,

C’est avec un réel plaisir, que je vous exprime ma gratitude pour votre présence distinguée, ici à Niamey, à l’occasion de cette 57ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. Je suis particulièrement heureux de vous accueillir et de vous souhaiter chaleureusement la fraternelle bienvenue au Niger. Ma joie de vous retrouver est d’autant plus grande qu’il s’agit de notre premier sommet en présentiel de l’année 2020 au cours de laquelle nous avons dû tenir quatre sommets en visioconférence du fait de la COVID 19.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

En juin 2010 nos Etats avaient adopté la vision 2020 de notre communauté qui devrait nous permettre de passer en 2020 d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples. Cette vision a constitué les fondements de tous nos programmes communautaires. Mon mandat à la tête de notre organisation coïncide donc, avec la dernière année de cette vision, c’est-à-dire l’année du bilan.

A ma prise de fonction à la tête de notre organisation, je m’étais engagé à mettre ce mandat à profit pour faire faire à notre communauté un saut qualitatif dans au moins trois domaines que je considérais comme les grandes priorités du moment : la sécurité régionale, la consolidation des institutions démocratiques et l’intégration économique.

Sur cette base, dès le mois de septembre 2019, j’effectuai une visite au siège de notre commission afin de prendre connaissance de l’état d’avancement de tous nos programmes communautaires et donner l’impulsion nécessaire pour leur accélération. Notre ambition était d’accélérer la mise en œuvre de ces programmes dans des délais très courts comme nous l’avions fait pour le programme de la zone de libre-échange continentale Africaine (ZLECAf).

L’arrivée brutale de la Covid-19 au premier trimestre 2020 dans notre région, a bouleversé profondément notre mode de vie et impacté négativement sur cette ambition. Excellences, Mesdames et Messieurs,

Notre organisation, avec un taux de croissance économique moyen supérieur à 4% dans presque la totalité des Etats membres depuis 2001 alors que la croissance mondiale plafonne à 3%, avait démenti les prophéties des cassandres de l’afro- pessimisme. Nous étions sur la voie du progrès économique quand nous avions été frappés de plein fouet, comme le reste du monde par la pandémie de la COVID19.

Cette année notre région connaîtra un taux moyen de croissance de -2,1% au lieu de 3,3% prévu. Sur le plan de l’intégration économique, nos différents programmes ont souffert des effets de cette pandémie qui nous a contraints à fermer nos frontières aériennes et terrestres. Les échanges commerciaux intracommunautaires ont été réduits et plusieurs économies nationales sont en crise, voire en récession.

L’agenda de notre programme de monnaie unique a été modifié. En effet l’année 2020 devrait être celle du lancement de la monnaie unique de la CEDEAO. Au dernier sommet de décembre 2019 notre conférence avait noté que 13 Etats sur 15 remplissaient au moins trois des quatre critères de convergence de premier rang. Ce sommet avait recommandé de poursuivre les efforts en vue du lancement de la monnaie commune en Juin 2020 et a pris des décisions relatives au symbole de la monnaie, au nom de la banque centrale ainsi que sur le régime de change.

En conséquence notre présent sommet doit prendre en considération cette situation et élaborer une nouvelle feuille de route tout en maintenant une approche graduelle pour le lancement de la monnaie commune conformément à la recommandation de la Task Force sur l’accélération du programme monétaire. L’occasion sera mise à profit pour clarifier la controverse née de l’annonce du lancement de l’Eco par les pays membres de l’UEMOA.

Nous aurons également à échanger sur les conclusions du Sommet de la Zone Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO) relatif au programme de coopération monétaire. De manière plus générale notre sommet doit définir les orientations nécessaires pour l’élaboration d’un plan régional de relance économique post-COVID19 car comme nous le verrons dans la présentation du rapport du président de la commission, tous les programmes ont été impactés négativement par la COVID 19. Excellences, Mesdames, Messieurs,

La pandémie a cependant mis en évidence la pertinence du programme de notre communauté en matière de gestion des épidémies. En effet l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a apporté une contribution inestimable dans la prévention et la gestion de la pandémie au niveau de nos Etats.

En vue d’assurer une réponse efficace et concertée au niveau régional, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), Institution spécialisée de la santé de la CEDEAO, a été chargée d’assurer la coordination de la riposte au niveau Régional. Elle a élaboré avec les différents Etats membres un Plan Stratégique Régional et a contribué à sa mise en œuvre par le renforcement des capacités d’intervention des Etats, la mise à leur disposition de tests, médicaments, équipements de protection individuels, ventilateurs, pour ne citer que l’essentiel.

Nous avons, pour lutter contre ce fléau, tenu un Sommet extraordinaire par visioconférence le 23 avril 2020, sommet à l’occasion duquel nous avons pris ensemble des mesures importantes. Nous avons également décidé de confier la coordination de notre réponse au niveau régional à S.E.M Muhammadu BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigéria, Champion de la lutte contre la COVID-19 de la CEDEAO.

Il nous présentera au cours de ce Sommet, ses réflexions et recommandations pour lutter encore plus efficacement contre ce fléau qui, compte tenu des mesures prises, semble être sous contrôle.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

La crise sanitaire est venue s’ajouter, dans notre région, à une autre crise : la crise sécuritaire liée aux menaces des organisations terroristes et criminelles.

Cette crise a fait l’objet, on s’en souvient, d’un sommet spécial à Ouagadougou le 14 Septembre 2019. A cette occasion, notre conférence a décidé de prendre à bras le corps cette question et a adopté un plan quinquennal 2020-2024 de lutte contre le terrorisme et le crime organisé dont elle a chargé la Commission de la mobilisation des financements et de la mise en œuvre y compris en procédant à l’activation de la force en attente de la CEDEAO.

Les difficultés de mobilisation des financements handicapent la mise en œuvre de ce plan. Mise à part la contribution versée par les pays membres de l’UEMOA, contribution qui a permis de contribuer à l’équipement des armées nationales des Etats membres du G5 Sahel, les autres promesses de contribution tardent à se concrétiser. Je note aussi l’annonce de la contribution du Nigeria. Je salue et remercie le Président Muhammadu Buhari.

Je lance un appel à la solidarité de tous les pays membres. Leur contribution est nécessaire à l’endiguement de la menace car, comme le prouve la récurrence des attaques terroristes dans le bassin du lac Tchad et dans le sahel, l’ennemi est loin d’être vaincu. La menace s’étend et les risques sont grands qu’elle métastase dans l’ensemble de notre région. Aussi notre organisation doit-elle rapidement honorer ses promesses y compris en mobilisant sa force en attente en vue de participer à la coalition de lutte contre le terrorisme au Sahel.

En effet personne ne peut comprendre que des forces spéciales européennes, à travers les opérations Barkhane et Takuba, y participent pendant que notre organisation continue à y être absente et n’assume pas les obligations qu’elle a prises dans le cadre du Protocole du 10 Décembre 1999 relatif au « Mécanisme de prévention, de gestion, de règlement des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité ».

La crise sécuritaire à laquelle nous faisons face peut durer, comme on le voit dans d’autres régions du monde. Par conséquent, pour assurer la paix et la sécurité dans notre espace commun, nous avons le devoir, non seulement d’honorer nos promesses mais aussi de concevoir et de mettre en œuvre une véritable politique de défense et de sécurité commune.

Excellences, Mesdames, Messieurs,

Les crises multiformes qui secouent notre espace commun nécessitent d’y consolider les institutions démocratiques. Celles-ci doivent être capables d’y faire face. Elles doivent être capables de garantir la paix, la sécurité, la stabilité et le progrès économique et social conformément aux promesses de nos différentes constitutions et aux dispositions du protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance. Les démocraties, pour réussir, ont besoin d’institutions fortes.

Leur échec est souvent dû à la faiblesse des Etats. Dans ce domaine il y a, à la fois des avancées et des reculs mais globalement notre région a accompli des progrès remarquables. Les processus électoraux de nos états membres ont parfois conduit à des alternances politiques démontrant ainsi que notre démocratie respire.

Par le passé, notre communauté a joué un rôle fondamental dans la restauration de la démocratie au Libéria, en Sierra Léone, en Gambie, au Burkina Faso et en Guinée Bissau lorsque ces pays étaient en crise. Elle participe activement à la préparation, au financement et à l’observation des élections dans tous nos Etats. Comme on le sait le dernier trimestre de l’année 2020 comporte de nombreux défis pour notre communauté en matière électorale.

Des élections présidentielles sont en effet prévues au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée Conakry et au Niger ainsi qu’au Bénin dans le courant du premier trimestre 2021. Nous devons veiller à ce que à ce que notre communauté conserve son leadership en matière de consolidation des institutions démocratiques. Ces élections annoncées font suite à celles déjà organisées au Togo, en guinée Bissau et au Mali.

Au Togo les élections se sont déroulées dans le calme et de manière satisfaisante. Je renouvelle donc mes félicitations au Président Faure Gnassingbé pour sa réélection. En Guinée Bissau conformément à la feuille de route définie par la 55eme session ordinaire de notre conférence, le premier et le second tour de l’élection présidentielle se sont déroulées également dans des conditions jugées satisfaisantes par les observateurs de la CEDEAO et des autres organisations.

Je renouvelle ici toutes mes félicitations au Président élu à l’issue du deuxième tour, Mr Umar Sissoko Embalo. Grace aux efforts d’accompagnement de notre communauté, le climat politique a été apaisé et toutes les institutions de Gouvernance du pays sont en place. La Guinée Bissau dispose désormais d’un président élu, d’un parlement et d’un Premier Ministre consensuel dont le programme politique a été adopté par le parlement.

Aujourd’hui nous pouvons nous féliciter de ce que la crise politique de la Guinée Bissau, qui a été au centre de nos préoccupations tout au long de la décennie, est à son terme. C’est un succès indéniable de notre communauté. Je voudrais encourager le Président Embalo, qui participe physiquement pour la première fois à notre sommet en qualité de chef d’Etat, à engager les réformes institutionnelles nécessaires pour assurer la stabilité du pays.

Au Mali, les dernières élections législatives ont fait l’objet de contestation suite à la proclamation, en Avril 2020, des résultats définitifs, par la cour constitutionnelle, ce qui a été l’élément déclencheur d’un mouvement de protestation qui a conduit au coup d’Etat du 18 Aout 2020 aggravant ainsi la crise politique.

Cette situation a été au centre de nos préoccupations et nous lui avons consacré trois sommets virtuels en plus d’une mission de médiation de cinq chefs d’Etat et de la médiation du Dr Goodluck Jonathan, ancien Président de la République Fédérale du Nigeria, médiateur désigné par la CEDEAO pour le Mali.

Au cours de ces sommets nous avions réaffirmé notre détermination pour l’application stricte de notre protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance qui stipule que toute accession au pouvoir doit se faire à travers des élections libres, honnêtes, et transparentes et que tout changement anticonstitutionnel est interdit de même que tout mode non démocratique d’accession ou de maintien au pouvoir.

Nous avons pris des sanctions et demandé à la junte militaire de regagner les casernes afin que l’armée puisse se concentrer sur sa mission traditionnelle, en l’occurrence la guerre contre le terrorisme et le crime organisé. Nous avons aussi demandé la mise en place d’une transition, d’une durée de 12 mois maximum, dirigée par des civils.

Le Mali a plus que jamais besoin de stabilité pour que les aspirations fortes du peuple Malien à la sécurité, au développement soient pleinement satisfaites. Il est du devoir de notre communauté d’assister les Maliens en vue d’un rétablissement rapide de toutes les institutions démocratiques. La junte militaire doit nous aider à aider le Mali. Nous fondons l’espoir qu’elle répondra favorablement aux mesures prises par notre communauté. D’autres partenaires stratégiques du peuple Malien fondent le même espoir. Ne les décevons pas. Excellences, Mesdames, Messieurs,

Au Mali comme ailleurs nous devons continuer à approfondir notre vision d’une CEDEAO des peuples. Une étape décisive de la réalisation de cette vision serait l’élection des députés du parlement de la CEDEAO au suffrage universel direct.

Au-delà et puisque nous sommes à l’horizon 2020, terme fixé par conférence pour passer d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples, nous devons encourager la commission de la CEDEAO à élaborer et à nous soumettre une nouvelle réflexion stratégique qui doit tenir compte de l’agenda continental 2063 qui vise une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène internationale ».

Nous devons aligner notre vision sur celle de l’agenda 2063. Nous devons considérer toutes les crises sanitaire, sécuritaire, politique et économique comme des opportunités. L’histoire ne repasse pas les plats dit-on. Profitons donc des occasions qu’elle nous offre pour accélérer l’intégration régionale et continentale.

Nos responsabilités sont immenses et redoutables. Seule notre union nous permettra de les assumer. Pour paraphraser Kwamé Nkrumah, nous devons nous unir ou périr. Je reste confiant sur la qualité de nos discussions et la justesse des décisions que nous prendrons ensemble pour renforcer notre coopération régionale et pour contribuer à l’intégration continentale à travers notamment la zone de libre-échange continentale dont notre région a l’honneur d’abriter le siège au Ghana et dont le nouvel agenda prévoit le démarrage des transactions au mois de Janvier 2021.

Je saisis cette opportunité pour adresser à nouveau nos remerciements à l’Union Africaine, aux Nations Unies et à tous nos partenaires bilatéraux et multilatéraux qui nous accompagnent sur les problématiques de paix, de sécurité et de développement.

Mes remerciements vont également à Monsieur Jean-Claude Kassi Brou, Président de la Commission et à l’ensemble de ses collaborateurs, dont la disponibilité et la compétence ont facilité l’exécution du mandat que vous m’avez confié. Je souhaite pleins succès à notre conférence dont je déclare ouverts les travaux.

Vive l’intégration régionale Vive l’intégration Africaine Je vous remercie de votre amiable attention. (Yeclo)



ArticleS recents

POLITIQUE
SOCIETE
ECONOMIE
SPORTS
CULTURE
INTERNATIONAL
FAITS DIVERS
POLITIQUE
Qui est Abdel Fattah al-Burhane, commanditaire du putsch au Soudan ?

Le général Abdel Fattah al-Burhane a mis fin, lundi, au gouvernement de transition qui était chargé d’assurer la transition politique du Soudan jusqu’aux prochaines élections de 2024, après la chute de l’ex-président Omar el-Béchir. La communauté internationale dénonce un coup d'État, tandis que le général se présente en sauveur du pays.  Il est désormais seul aux commandes […]

POLITIQUE
RDC. La nouvelle équipe de la Céni a prêté serment

Témoins de l'événement à la Cour constitutionnelle, les présidents des deux chambres du Parlement ainsi que le Premier ministre et quelques diplomates.  « Respect de la Constitution et des lois de la République. Garder les secrets des délibérations et du vote même après la cessation de mes fonctions à la Céni. » Voilà l'essentiel des mots prononcés […]

POLITIQUE
SOUDAN. Le général al-Burhane tente de rassurer après son coup d'État

Sept personnes ont été tuées et 140 blessées par des tirs de l'armée soudanaise, lundi 26 octobre, à Khartoum, lors de manifestations massives dénonçant un coup d'État et l'arrestation de la quasi-totalité des dirigeants civils par le général Abdel Fattah al-Burhane. Les dernières précisions de Bastien Renouil, correspondant de France 24 dans la région. (France24)

POLITIQUE
SOUDAN. L'impossible partage du pouvoir entre civils et militaires

Les espoirs des Soudanais de voir leur pays épouser une voie démocratique grâce à un processus de transition ont été douchés par le coup d'État militaire du 25 octobre. Confié à la fois à des forces civiles et à l'armée, ce processus semblait voué dès le départ à un échec inéluctable.  Englué depuis deux ans […]

POLITIQUE
SOUDAN. Le Premier ministre est retourné à son domicile, sous surveillance

Le Premier ministre du gouvernement civil soudanais, Abdallah Hamdok, se trouve désormais à son domicile, ont déclaré mardi à Reuters une source dans ses services et une source sécuritaire, sans donner davantage de détails. Abdallah Hamdok avait été placé lundi matin par des soldats en résidence surveillée, dans un lieu tenu secret, après avoir refusé […]

POLITIQUE
SOUDAN. La rue s'oppose au coup d'État

Le Soudan semble s'engager dans un bras de fer dangereux. Mardi, au lendemain d'un coup d'État qui a vu le général Abdel Fattah al-Burhane prendre le pouvoir, les militaires n'ont pas laissé entrevoir la moindre concession quand la rue s'insurge. Lundi, à peine l'arrestation du premier ministre civil Abdallah Hamdock connu, des milliers de personnes […]

SOCIETE
MADACASCAR. La société civile dénonce une gestion opaque du secteur minier

Le secteur minier représente 30% des exportations totales de Madagascar et 4% du PIB (rapport ETIE). Mais le sous-sol de la Grande Île, riche d'or et de pierres précieuses, émeraudes, rubis, saphirs, est encore loin de contribuer au développement du pays et ne profite pas à l'amélioration des conditions de vie des Malgaches.  Une dizaine d'organisations de la plateforme […]

SOCIETE
Procès de l'assassinat de Sankara. Un premier accusé fait le récit des événements

Au Burkina Faso, le procès des présumés assassins du président Thomas Sankara et de ses douze collaborateurs assassinés est entré dans le fond. Un accusé, qui est l’un des hommes-clés des évènements du 15 octobre 1987, a reconnu les faits mais au tribunal, il a dit ne pas se souvenir de tous ses faits et gestes le […]

SOCIETE
BURKINA FASO. « Je ne crois pas en la justice », Abou Fadima, premier djihadiste condamné

Une justice antiterroriste à la peine (2/4). « Le Monde Afrique » a pu s’entretenir en exclusivité avec le détenu dans une prison de haute sécurité dont le lieu est tenu secret. Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une […]

SOCIETE
RDC. Des maisons détruites pour laisser place à un gisement d’or

Dans la province du Haut-Uélé, les autorités locales ont ordonné, mi-octobre, la destruction de plusieurs maisons installées dans la cité minière de Durba sur un périmètre qu’exploite depuis 2009 l’entreprise minière Kibali Gold Mining. Mais l’opération de démolition s’est heurtée à une résistance des populations. Réprimées sévèrement par les forces de l’ordre, les manifestations ont fait […]

SOCIETE
Depuis 2019, l’AFRIQUE plombée par une succession de coups d’Etat militaires

Mali, Tchad, Mali, Guinée, Soudan. Depuis 2019 et le renversement du dictateur soudanais Omar el-Béchir, l’actualité africaine est bousculée par une série de coups d’Etat perpétrés par des militaires contre des régimes fragiles et souvent contestés dans la rue par les habitants. Avril 2019, SOUDAN : après trente ans de règne et quatre mois de mobilisation […]

SOCIETE
EGYPTE. En vigueur depuis 2017, le président al-Sissi lève l’état d’urgence

Régulièrement dénoncé par des ONG de défense des droits humains, l’état d’urgence a été mis en place après des attentats revendiqués par l’Etat islamique. Selon le président égyptien il y a de quoi se féliciter : « l’Egypte est devenue, grâce à son grand peuple et ses hommes loyaux, une oasis de sécurité et de stabilité dans la région ». Abdel Fattah […]

ECONOMIE
Avec le e-naira, le NIGERIA veut rendre sa «politique monétaire plus efficace»

Le Nigeria est le premier pays d'Afrique à se doter d'une monnaie numérique, baptisée le e-naira. Le président Muhammadu Buhari a lancé en personne la devise virtuelle, ce lundi 25 octobre, depuis le palais présidentiel d'Aso Rock, à Abuja. Le chef de l'État a notamment estimé que le e-naira pourrait contribuer au PIB nigérian à […]

ECONOMIE
Donald Trump éjecté du classement des plus grandes fortunes

L'ancien président américain ne figure plus parmi les 400 plus grandes fortunes du pays, après avoir perdu environ 600 millions de dollars depuis plus d'un an. Gros coup dur pour Donald Trump. Pour la première fois en vingt-cinq ans, l'ancien président américain tombe de son piédestal, du moins du classement Forbes qui répertorie chaque année les 400 […]

ECONOMIE
LIBYE. Le pays lance la construction d'une raffinerie de pétrole

Les autorités libyennes annoncent le début de la construction d'une raffinerie de pétrole dans le sud du pays, pour un investissement de 500 à 600 millions de dollars et une entrée en service d'ici trois ans. L'investissement est compris entre 500 et 600 millions de dollars (431 à 517 millions d'euros) pour des bénéfices annuels […]

ECONOMIE
SOUDAN. L'énorme défi du redressement économique

Un an après avoir normalisé ses relations avec le Soudan du Sud avec la signature d’un accord ayant abouti à la réouverture des frontières vendredi dernier, le Soudan peine à retrouver une sérénité socio-économique. Dans ce contexte, le président de la Banque mondiale, David Malpass, était de passage à Khartoum en fin de semaine dernière. […]

ECONOMIE
CIV/Découverte de pétrole. La part du pays est "déséquilibrée"

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) juge "déséquilibrée" la part de10% revenant à la Côte d'Ivoire dans la répartition de la récente découverte de réserves de pétrole et de gaz, en offshore, dans le pays. Petroci Holding, une structure publique ivoirienne, et le groupe italien ENI ont découvert des réserves pétrolières et gazières évaluées respectivement […]

ECONOMIE
L'entrepreneuriat d'Afrique francophone en force pour la rentrée du Medef

Pour sa rentrée cette semaine, le Medef, première organisation patronale française, ouvre ses portes aux représentants des entreprises francophones. Le poids économique de la francophonie est énorme : 16% du PIB mondial. Avec 220 millions de locuteurs dans le monde, 770 millions anticipés dans 30 ans. Le potentiel économique de l'espace francophone est énorme et bien […]

SPORT
Dès sa première sélection, Elyaz Zidane buteur avec les moins de 17 ans

Dans sa course à la qualification à l’Euro-2022 des moins de 17 ans, l’équipe de France de jeunes a battu mardi la Moldavie 3 buts à 0. Le nom Zidane est une nouvelle fois synonyme de buts sous le maillot tricolore. Elyaz Zidane, fils de Zinédine Zidane, a marqué dès sa première sélection en équipe de […]

SPORT
Shaquille O'Neal vend sa superbe maison floridienne à 16 millions de dollars

C'est finalement chose faite. Trois années sur le marché et cinq agents immobiliers plus tard, la maison de la légende de la NBA Shaquille O'Neal a enfin trouvé un acheteur, après des rénovations au mois de mars censées lui redonner une jeunesse. Située dans la petite commune de Windermere, en périphérie de la ville floridienne d'Orlando, la propriété avait […]

SPORT
JO de Pékin 2022. À 100 jours de l’ouverture, une place difficile à trouver entre TOKYO et PARIS

Ce mercredi marque les 100 jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pékin (du 4 au 20 février 2022). Un événement piégé entre Tokyo et surtout Paris, qui retient beaucoup l’attention. Au grand dam de certains. La flamme n’est pas restée éteinte longtemps. 52 jours se sont écoulés depuis l’extinction de la vasque qui trônait […]

SPORT
Les 10 meilleurs latéraux au monde durant le 21ème siècle

Durant le XXIe siècle, le poste qui a le plus évolué au football a été celui de latéral. Un temps cantonnés au rôle strict de défenseur, les latéraux sont devenus durant ce siècle de vrais atouts offensifs. De nos jours, les latéraux excellents offensivement sont mieux considérés que ceux qui le sont sur le plan […]

SPORT
L'Ethiopienne Letesenbet Gidey pulvérise le record du monde du semi-marathon

Pour ces débuts sur la distance, Gidey, 23 ans, a frappé fort en s'offrant un troisième record du monde lors à Valence, en Espagne. L'Éthiopienne Letesenbet Gidey a pulvérisé le record du monde du semi-marathon dimanche à Valence, en Espagne, avec un chrono d'1 h 02 min 52 sec, améliorant de plus d'une minute la […]

SPORT
Le Roi Pelé, la légende du football brésilien et mondial en 5 dates

Légende du football, dieu vivant au Brésil, Edson Arantes Do Nascimento dit Pelé fête aujourd’hui son 80e anniversaire. Durant une carrière pleine de titres individuels et collectifs, le Roi Pelé a fait vibrer les foules. Ses 80 printemps sont l’occasion de revenir sur cinq dates clefs de la vie footballistique de Pelé. À chaque pays […]

CULTURE
Omar Sy, de retour au Sénégal, partage un rare et beau moment de complicité avec sa mère

Actuellement au Sénégal, Omar Sy a publié deux photos de ses retrouvailles avec sa mère, sur son compte Instagram. De quoi beaucoup toucher ses abonnés. Pour Omar Sy, rien n’est plus important que la famille. Marié depuis 14 ans avec sa femme Hélène, l’acteur est l’heureux papa de cinq enfants : Selly, Sabah, Alhadji, Tidiane et Nour-Amani. Un bonheur au quotidien […]

CULTURE
Musée du Quai Branly. Des trésors royaux d’Abomey exposés avant leur retour au BENIN

Le 9 novembre prochain, vingt-six ?uvres historiques du royaume d'Abomey, issues des collections du musée du Quai Branly doivent rejoindre Ouidah, avant de trouver place dans le futur « musée de l'Épopée des amazones et des rois du Dahomey » à Abomey, au Bénin, leur terre natale, plus d'un siècle après leur entrée dans les collections françaises. Avant, l'institution muséale, […]

CULTURE
Madonna annonce qu’elle a bientôt fini l'écriture de son biopic

Cette semaine, Madonna a posté une flopée de clichés et donné des nouvelles d’un projet qui lui tient tout particulièrement à cœur, à savoir son biopic. « Reconnaissante du succès de Madame X, que mon scénario soit presque terminé et du soutien de mes magnifiques enfants ! Tout en me prélassant sur ce superbe tapis Alexander McQueen ! », a-t-elle écrit en […]

CULTURE
Fespaco 2021. Le Somalien Khadar Ayderus Ahmed remporte l'Étalon d'or de Yennenga

Le réalisateur somalien a reçu la récompense suprême du festival de cinéma de Ouagadougou (Burkina Faso) pour son film «La Femme du fossoyeur». Tourné en 2021, La Femme du fossoyeur raconte l'histoire d'un couple amoureux, Guled et Nasra, qui vit avec son fils Mahad, dans les quartiers pauvres de Djibouti. Mais l'équilibre de cette famille est menacé parce que la […]

CULTURE
Marché du livre francophone. L'Afrique de l'Ouest à 500 millions d'euros en 2050

Que cela soit par des responsables politiques, des investisseurs ou encore des médias, l'Afrique de l'Ouest est souvent présentée par sa démographie avant toute chose. Et pour cause : en 2019, près de la moitié de la population avait moins de 14 ans et le taux de fertilité moyen était supérieur à cinq enfants par femme. Cette forte […]

CULTURE
Kanye West a officiellement changé de nom et s’appelle désormais Ye

Kanye West n’est plus, dites bonjour à Ye. Alors que le rappeur avait demandé à changer officiellement de nom en août dernier, le tribunal de Los Angeles vient d’accéder à sa requête. Kanye Omari West pourra dès maintenant se faire appeler Ye. Un patronyme sans nom de famille ou deuxième prénom, comme l’a confirmé un porte-parole du tribunal.  […]

INTERNATIONAL
Coup d’Etat au SOUDAN. Macron condamne le putsch «avec la plus grande fermeté»

« J’exprime notre soutien au gouvernement de transition soudanais et appelle à la libération immédiate et au respect de l’intégrité du Premier ministre et des dirigeants civils ». Comme d’autres dirigeants, Emmanuel Macron a dénoncé le coup d’État auquel l’armée soudanaise a procédé lundi matin en arrêtant le Premier ministre Abdallah Hamdok et plusieurs personnalités civiles impliquées […]

INTERNATIONAL
OUZBEKISTAN. Une large victoire du président sortant attendue aux élections ce dimanche

Ses détracteurs l’accusent d’avoir écarté toute opposition réelle lors de l’élection, faisant peu de doute sur l’issue du vote... Les Ouzbeks étaient invités à se rendre aux urnes ce dimanche pour élire leur représentant. Mais c’est sans grande surprise, que Chavkat Mirzioïev, le président sortant, devrait sortir vainqueur de ces élections présidentielles. Agé de 64 ans, il dirige […]

INTERNATIONAL
Ce que les NATIONS UNIES ont accompli en plus de 75 ans

Fondée le 24 octobre 1945, à la fin de la Seconde guerre mondiale, l'Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation intergouvernementale qui lutte pour maintenir la paix et la sécurité dans les monde. Elle agit en développant de bonnes relations entre les différents pays et réalise la coopération internationale par le biais de six organes […]

INTERNATIONAL
DUBAÏ. Burj Al Arab, seul hôtel autoproclamé 7 étoiles, ouvre ses portes aux visiteurs

Les tarifs de l'hôtel Burj Al Arab à Dubaï aux Emirats Arabes Unis ont de quoi donner le tournis. Focus sur cet établissement hors-normes, aisément reconnaissable à ses courbes en forme de voile de bateau géante. Construit sur une île artificielle du golfe du Persique, l'hôtel Burj Al Arab de Dubaï est une matérialisation de la démesure. […]

INTERNATIONAL
L’influence constante d’Angela Merkel sur la politique européenne

Alors qu’elle s'apprête à quitter l'arène politique, la chancelière allemande continue d'influencer les débats lors du sommet européen à Bruxelles. Ce pourrait être le dernier sommet européen d'Angela Merkel. En 16 ans de mandat la chancelière allemande a participé à 107 Conseils européen, un record pour une dirigeante. Seul le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, qui fut aussi président de la […]

INTERNATIONAL
AFGHANISTAN. Les Taliban préparent la réouverture de la plus grande prison de Kaboul

La prison de Pul-e-Charkhi est la plus grande d'Afghanistan, et le nouveau régime taliban s'apprête à la remettre en service pour emprisonner ses ennemis. Des milliers de Taliban y étaient détenus alors qu'ils combattaient le gouvernement afghan. La prison de Pul-e-Charkhi, dans l'est de Kaboul, est désormais vide, les Taliban ayant ouvert ses portes quand […]

FAITS DIVERS
COREE DU SUD. Le PDG de Samsung écope d’une amende pour usage illégal d’un anesthésiant

Le PDG de Samsung a été condamné ce mardi pour usage illégal de propofol, un puissant anesthésique. Lee Jae-yong, 53 ans, héritier et patron de facto du conglomérat sud-coréen, a écopé d’une amende de 70 millions de wons (52.000 euros) par le tribunal de Séoul. La 238e plus grande fortune du monde, selon Forbes, a été reconnue coupable d’avoir consommé du propofol à plusieurs […]

FAITS DIVERS
MEXIQUE. Les narcotrafiquants recrutent «via» les jeux vidéos en ligne et sur les réseaux sociaux

Au Mexique, les jeux vidéo et les réseaux sociaux sont utilisés par les cartels de la drogue pour recruter les jeunes. C'est du moins ce qu'affirme le gouvernement mexicain. Mercredi 20 octobre, en conférence de presse, le président a mis en garde les parents, leur demandant de faire plus attention et de passer plus de […]

FAITS DIVERS
Plastique. Coca-Cola est l'entreprise la plus polluante du monde pour la 3e année consécutive

Coca-Cola est champion du monde de la pollution plastique. Ce titre lui a été décerné par l’ONG Break Free From Plastic, qui récolte chaque année des déchets aux quatre coins du globe afin d’établir un classement des entreprises les plus polluantes, rapporte Le Monde. Au total, Break Free From Plastic a récupéré et identifié 19.826 déchets plastiques (bouteilles ou morceaux de bouteilles) dans […]

FAITS DIVERS
«Otoniel», le plus redoutable narcotrafiquant de Colombie, ne fera plus parler la poudre

«C’est le coup le plus dur qui ait été porté au trafic de drogue au cours de ce siècle dans notre pays […] seulement comparable à la chute de Pablo Escobar», a fièrement annoncé le président colombien Ivan Duque sur Twitter dans la nuit de samedi à dimanche. Et il avait de quoi : Dairo Antonio Usuga, […]

FAITS DIVERS
CENTRAFRIQUE. Un fait divers qui crée colère et indignation à Bangui

En Centrafrique, un fait divers a créé l’émotion depuis le weekend dernier. Un douanier, assesseur à la Cour martiale, a été arrêté ; il est soupçonné d’avoir violé plusieurs mineures à Bangui. Les enquêtes sont en cours. Elles sont au moins douze victimes selon leur avocate, toutes âgées de moins de 15 ans. Elles auraient été violées […]

FAITS DIVERS
EGYPTE. Un voleur de téléphone se retrouve affiché sur le Facebook live de sa victime

Le coup était bref, efficace, probablement mené d’une main experte... mais ses conséquences furent improbables. Alors qu’un journaliste du média "7e jour"  filmait une route du Caire, en direct sur Facebook pour évoquer les conséquences d’un séisme en Turquie ressenties jusqu’en Egypte, un homme à moto lui a dérobé à l’arraché son téléphone… qui a continué à […]

envelopephonemap-marker linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram