MAURITANIE. Les grandes dates de l’histoire politique

Par: LeRiche Balla
   Publié le : 28 novembre 2020

Pendant 17 ans, l’histoire de la Mauritanie s’est confondue avec celle de Moktar Ould Daddah, le père de l’indépendance. Mais la démocratie a été bien malmenée dans ce pays, balloté au rythme des nombreux coups d’État militaires, réussis ou avortés, qui ont émaillé la vie des Mauritaniens de 1978 à 2008.

1920 : La Mauritanie rejoint  l’Afrique occidentale française (AOF). Elle est administrée depuis Saint-Louis au Sénégal.

27 octobre 1946 : Avec la promulgation de la IVe Constitution qui crée l'Union française, la Mauritanie devient un territoire d'Outre-mer. Le 10 novembre, Horma Ould Babana est le premier député mauritanien à entrer à  l'Assemblée nationale française.

Juin 1957 : Le premier Conseil de gouvernement, tenu sous la tente, se prononce pour le transfert du chef lieu de Saint-Louis à Nouakchott. Le décret est signé par la France le 27 juillet.

28 septembre 1958 : Le oui à l'intégration à la Communauté française l’emporte largement lors du référendum. La Mauritanie devient une république autonome. Le Maroc revendique officiellement la Mauritanie.

28 novembre 1960 : À Nouakchott, Moktar Ould Daddah, alors président du gouvernement provisoire, proclame l’indépendance de la République islamique de Mauritanie.

5 juin 1961 : La  nouvelle Constitution instaure un régime de type présidentiel. Deux mois plus tard, Moktar Ould Daddah est élu premier président de la Mauritanie. Après avoir formé un gouvernement d’union nationale avec le principal parti d’opposition, il parvient à fondre les quatre plus grandes formations politiques en un parti unique, le parti du peuple mauritanien (PPM), qui deviendra officiellement le seul parti autorisé quatre ans plus tard. En octobre, la Mauritanie devient le 103ème membre de l’ONU, un an après avoir vu sa candidature refusée, l’URSS ayant opposé son veto.

"Mais quelles étaient les motivations qui avaient poussé l'Union soviétique à opposer son veto à notre admission ? Il y en avait deux, l'une circonstancielle, la moins importante, était la pression des États solidaires du Maroc; l'autre, la seule déterminante, procédait de la volonté de l'URSS qui, jusque là, avait échoué, dans ses nombreuses tentatives de faire entrer la République de Mongolie aux Nations unies. (...) Sa délégation à New York fit à nos amis le marchandage machiavélique suivant: je laisse entrer la Mauritanie à l'Organisation si Formose retire son veto à l'admission de la Mongolie".

Moktar ould Daddah dans "La Mauritanie contre vents et marées"

Février 1966 : Suite au vote d'une loi sur l’arabisation de l’enseignement secondaire, des troubles opposent les communautés noires et maures. Les établissements resteront fermés jusqu'à la fin de l'année scolaire.

7 août 1966 : Moktar Ould Daddah est élu président de la république pour un deuxième mandat.

26 septembre 1969 : À l'issue d'une rencontre avec Moktar Ould Daddah, Hassan II reconnait officiellement la Mauritanie, neuf ans après son indépendance.

9 août 1971 : Moktar Ould Daddah est élu président de la République pour un troisième mandat.

1973 : La Mauritanie sort de la zone franc et une monnaie nationale est crée, l’Ouguiya. Le pays adhère à la Ligue arabe.

28 novembre 1974 : La MIFERMA, la société anonyme des mines de fer de Mauritanie*, est nationalisée et devient la Société nationale industrielle et minière (SNIM).

1975 : Fin mai, l’Espagne annonce son retrait du Sahara occidental. Le 14  novembre, le traité de Madrid aboutit, en accord avec l’Espagne, à un partage du territoire de l'ancienne colonie entre le Maroc et la Mauritanie. La Mauritanie est déclarée souveraine sur la partie méridionale du Sahara occidental. En décembre, le Polisario** qui revendique l'indépendance de ce territoire, lance des raids sur la Mauritanie. Le mois suivant, en janvier 1976, l’armée mauritanienne prend possession de la région de Dakhla et en fait sa 13e région, renommée Tiris el-Gharbia.

8 août 1976 : Moktar Ould Daddah est élu président de la République pour un troisième mandat.

10 juillet 1978 : Dans un contexte de crise suscité par la guerre avec le Polisario et les difficultés financières qui en résultent, accentuées par une période de sécheresse qui décime le bétail, Moktar Ould Daddah est déposé par un coup d’État. Le Comité militaire de redressement national (CMRN) dirigé par le lieutenant-colonel Mustapha Ould Saleck, placé quelques mois plus tôt à la tête de l’armée par le président Daddah, prend le pouvoir. Après 14 mois d’emprisonnement, Moktar Ould Daddah est libéré sous la pression internationale mais contraint à l’exil.

1979 : Le Comité militaire de salut national (CMSN) remplace le CMRN et le lieutenant-colonel Ahmed Ould Bouceif qui en est le vice-président devient Premier ministre. Mais le mois suivant, Ahmed Ould Bouceif meurt dans un accident d’avion. Le lieutenant-colonel Mohamed Khouna Ould Haïdallah, futur putschiste, lui succède comme Premier ministre. En juin, Mustapha Ould Saleck démissionne de la présidence du CMSN, il est remplacé par Mohamed Mahmoud Ould Louly.

5 août 1979: La Mauritanie signe l’accord d'Alger avec le Front Polisario : elle renonce ainsi à sa souveraineté sur le Tiris el-Gharbia, aussitôt annexé par le Maroc.

4 janvier 1980 : Mohamed Mahmoud Ould Louly est destitué par le lieutenant-colonel Mohamed Khouna Ould Haïdallah. Mohamed Khouna Ould Haïdallah instaure la charia. L’esclavage qui avait été déclaré illégal en 1960 et 1966, sans effet, est officiellement aboli. Mais cette abolition ne sera appuyée d’une loi criminalisant cette pratique qu’en 2007.

16 mars 1981 : Le parti d’opposition Alliance pour une Mauritanie démocratique (AMD) tente un coup d’État, il échoue. La Mauritanie, qui accuse le Maroc d’avoir soutenu la tentative de l’AMD, rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc.

12 décembre 1984
 : Le colonel Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya, ancien Premier ministre et ministre de la défense, alors chef d’État major des armées et président du Comité militaire de salut national, profite d’un voyage de Mohamed Khouna Ould Haïdallah pour faire un coup d’État, sans effusion de sang.

Septembre 1986 : La parution d’un Manifeste du négro-africain opprimé  dénonçant un «apartheid» entre Maures et Négro-Mauritaniens suscite des troubles ethniques. Accusés«d’atteinte à l’unité nationale», plusieurs dizaines de personnes dans les milieux négro-africains sont arrêtés.***

Octobre1987: Les autorités dénoncent un complot d’officiers noirs du FLAM (Forces de libération des africains en Mauritanie). 51 personnes sont inculpées, trois officiers sont condamnés à mort et exécutés, 18 reçoivent une peine de travaux forcés à perpétuité. C’est la dernière fois que la peine de mort est appliquée en Mauritanie.

1989-1991 : En février, à la suite d’un incident à la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal, de violents affrontements éclatent entre Mauritaniens et Sénégalais, mais aussi entre nationaux maures ou négro-africains. De violentes émeutes anti-mauritaniennes ont lieu à Dakar, à l’image des répressions anti-sénégalaises qui ont lieu côté mauritanien, provoquant l’exode et l’expulsion de dizaine de milliers de personnes. Selon les organisations des droits de l’homme, plusieurs centaines de personnes trouvent la mort, et notamment dans les rangs de l’armée, qui exerce entre 1990 et 1991 une sanglante répression contre ses éléments négro-mauritaniens.
La rupture des relations entre Nouakchott et Dakar, symbolisée par la fermeture de la frontière, durera jusqu’en 1992. Débuté en janvier 2008, le rapatriement des réfugiés du Sénégal en Mauritanie a atteint les 20 000 personnes en novembre 2010.

20 juillet 1991 : Une nouvelle Constitution instaure le multipartisme (à l’exception des partis islamistes) et la liberté de la presse.

24 janvier 1992 : Maaouiya Ould Taya est élu président avec 62% des suffrages; son parti, le Parti républicain démocratique et social (PRDS) remporte les législatives. Des élections à la régularité contestée par l’opposition.

1994 : La Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM) est la première centrale syndicale indépendante à être officiellement reconnue.

1997 : Cinq partis d’opposition, dont l’Union des forces démocratiques (UFD) d’Ahmed Ould Daddah, créent un front uni de l’opposition mais boycottent l’élection présidentielle de décembre, remportée par le président Taya avec plus de 90% des voix.

1999
 : La Mauritanie est le troisième pays arabe, derrière l’Égypte et la Jordanie, à nouer des liens diplomatiques avec Israël. Une ambassade israélienne est ouverte à Nouakchott.****

2000 : Le parti d'Ahmed Ould Daddah, l'Union des forces démocratiques (UFD-Ere nouvelle) est dissous en octobre. Le 9 décembre, Ahmed Ould Daddah est emprisonné, il est libéré 3 jours plus tard.

2001 : Le régime de Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya s’assouplit : 6 nouveaux partis sont reconnus. En juillet, l'ancien président Moktar Ould Daddah est de retour à Nouakchott après 23 ans d'exil. Il décède en octobre 2003. En septembre, la visite de Mohamed VI qui a succédé en 1999 à son père Hassan II à la tête du Royaume du Maroc marque un tournant dans les relations entre les deux pays, jusqu’alors très houleuses.

2002 : Le parti Action pour le changement de Messaoud Ould Boulkheir, qui milite pour les droits des Noirs et des anciens esclaves est interdit.

8 juin 2003 : Les troupes loyales au président Maaouiya Ould Taya parviennent à reprendre le contrôle de la capitale après de violents combats contre des soldats putschistes, surnommés «Les Cavaliers du changement» et menés par l’ancien commandant de la garde nationale, Saleh Ould Hannena et l’officier Mohammed Ould Cheikhna. Le bilan officiel est de 15 morts et une dizaine de blessés. En novembre, Ould Taya est réélu avec 67% des voix. L’opposition dénonce des fraudes.

9 août 2004 :  Ould Taya annonce avoir déjoué une nouvelle tentative de coup d’État des Cavaliers du changement. Plusieurs officiers de l’armée sont arêtés. Le 25 septembre, le capitaine Abderhamane Ould Mini, l’un des cerveaux présumés du 8 juin 2003, est emprisonné. Ce qui n’empêche pas une nouvelle annonce de coup d’État raté, 3 jours plus tard, suivi par une nouvelle série d’arrestations, dont celle de Saleh Ould Hannena, condamné avec Ould Mini à perpétuité.

Avril 2005 : Une cinquantaine d’arrestations vise les milieux islamistes accusés de planifier des actions terroristes avec des djihadistes liés au Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). Le GSPC revendique justement une attaque sanglante perpétrée le 4 juin contre la base militaire de Lemgheity au nord-est de la Mauritanie.

3 août 2005 : Le président Ould Taya est renversé par un Conseil militaire pour la justice et la démocratie (CMJD) présidé par le colonel Ely Ould Mohamed Vall, un des plus anciens compagnons de route d’Ould Taya et son directeur de la Sûreté pendant 18 ans. Le coup d'État se déroule sans effusion de sang, les putschistes ayant profité de l’absence du président, en déplacement en Arabie saoudite pour les obsèques du roi Fahd. La junte revendique un pouvoir de deux ans pour préparer des élections démocratiques.

2006 : En avril, Ely Ould Mohamed Vall autorise le retour d’Ould Taya, exilé au Qatar. Mais celui-ci n’est jusqu’à ce jour jamais rentré en Mauritanie. En juin, une réforme de la Constitution limitant le mandat présidentiel est approuvée par référendum.

25 mars 2007 : Sidi Ould Cheikh Abdallahi est le premier civil à être démocratiquement élu président de le République depuis 30 ans. Conformément à ses engagements, le colonel Ely Ould Mohamed Vall ne s’est pas présenté. En avril, l’Union Africaine réintègre la Mauritanie, momentanément exclue après le coup d’État de 2005. Des membres du parti islamique modéré rejoignent pour la première fois le gouvernement en mai 2008.

6 août 2008 : Suite au limogeage d' importants officiers du pays, les militaires conduits par le général Mohamed Ould Abdelaziz, chef du bataillon chargé de la sécurité présidentielle déposent le président Abdallahi. Il sera libéré après 4 mois et demi d’assignation à résidence. Les principaux partis d’opposition, hormis le RFD d’Ahmed Ould Daddah, partis d’opposition se réunissent immédiatement en un Front national de défense de la démocratie  (FNDD) opposé au coup d’État.

2009 :  En avril, Mohamed Ould Abdelaziz cède le pouvoir pour pouvoir se présenter à l'élection présidentielle annoncée au début de l'année par la junte. Un accord est signé à Dakar entre les représentants de la junte et de l’opposition pour préparer les futures élections. Le 18 juillet, Mohamed Ould Abdelaziz, qui a fait campagne en se présentant comme le president des pauvres, est élu au premier tour contre 8 autres candidats avec plus de 52% des voix. Ses opposants dénoncent un coup d’État électoral et fonde quelques mois plus tard une Coordination de l’opposition démocratique, qui inclut le RFD.

* La société anonyme des mines de fer de Mauritanie, MIFERMA, a été créée en février 1952. Jusqu'à l'Indépendance, elle se contente, faute de moyens financiers, de prospecter. Ce n'est qu'après l'injection de nouveaux capitaux qu'elle débutera l'exploitation en 1963. Elle regroupe des intérêts français, britanniques, italiens, et allemands (RFA). Les anciens de la MIFERMA de Ouerate ont créé un site Internet.
** À propos du Sahara occidental, voir reportages RFI du 11 au 15 mars 2008.
*** Un film Le Cercle des Noyés témoigne de la répression contre les négro-mauritaniens.
**** Elle sera fermée le 1er février 2008, après une attaque armée. ((rfi.fr)

ArticleS recents

POLITIQUE
SOCIETE
ECONOMIE
SPORTS
CULTURE
INTERNATIONAL
FAITS DIVERS
POLITIQUE
TCHAD. Les funérailles d'Idriss Déby Itno en présence de plusieurs chefs d'État

Le président tchadien est mort mardi 20 avril sur la zone de combats, dans le nord-ouest du pays. Une dizaine de chefs d’États étrangers sont sur place ce vendredi pour rendre un dernier hommage national au maréchal du Tchad.  Onze chefs d’États parmi lesquels le Français, Emmanuel Macron, le Congolais Félix Tshisekedi, le Nigérien Mohamed […]

POLITIQUE
SOMALIE. L'UA condamne l'extension du mandat présidentiel

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine a "condamné" l'extension du mandat du président somalien votée le 12 avril par le parlement après des mois d'impasse politique et sécuritaire sur la tenue d'élections en Somalie, dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP. Le CPS, en charge des questions de paix et […]

POLITIQUE
Le KREMLIN minimise les manifestations "illégales" pour Navalny

a présidence russe a minimisé jeudi l'importance des rassemblements de la veille en soutien à l'opposant emprisonné et en grève de la faim Alexeï Navalny, qui se sont soldés par près de 1.800 interpellations à travers la Russie. "Nous ne voyons pas de raison valable de commenter", a estimé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant que […]

POLITIQUE
TCHAD. Mahamat Idriss Déby, nouveau chef de l'Etat au Tchad, promet de ne pas "confisquer" le pouvoir

Au Tchad, un Conseil militaire de transition a été mis en place, à sa tête, Mahamat Déby, fils du défunt président Idriss Déby. Le nouveau leader du pays, chef de l'Etat et des armées, sera donc entouré de 15 généraux, eux-mêmes connus pour être dans le cercle des plus fidèles d'Idriss Déby. En Algérie, Said […]

POLITIQUE
Le TCHAD face au risque d'instabilité. La mort d'Idriss Déby suscite des inquiétudes

Comment éviter que le Tchad (et le Sahel) tombe dans l'instabilité, suite à la mort d'Idriss Déby ? C'est une préoccupation de la France notamment, qui l'a fait savoir au fils du président défunt, désormais à la tête de la junte. View on euronews. C'est une question qui taraude notamment la France, soutien historique de […]

POLITIQUE
CIV. Après l'attaque d'une caserne d'Abobo, beaucoup de questions demeurent

En Côte d’Ivoire, au lendemain de l’attaque contre un camp militaire d’Abobo, dans le nord d’Abidjan, qui a fait quatre morts, l’enquête se poursuit. Si la piste jihadiste semble écartée, de nombreuses questions demeurent, notamment quant à l’objectif des assaillants et l’identité des commanditaires présumés. Si le camp d’Anonkoua-Kouté abrite le 2e bataillon projetable ivoirien qui […]

SOCIETE
ALGERIE. Un spécialiste de l'islam condamné à la prison ferme pour atteinte à la religion

Trois ans de prison ferme pour « offense aux préceptes de l'islam et aux rites musulmans » ont été prononcés ce jeudi à Alger contre Saïd Djabelkhir, un universitaire réputé, spécialiste de l'islam. Il lui est notamment reproché d'avoir écrit que le sacrifice du mouton existait avant l'islam et d'avoir critiqué le mariage précoce des filles dans certaines […]

SOCIETE
Le TCHAD face au risque d'instabilité : la mort d'Idriss Déby suscite des inquiétudes

Comment éviter que le Tchad (et le Sahel) tombe dans l'instabilité, suite à la mort d'Idriss Déby ? C'est une préoccupation de la France notamment, qui l'a fait savoir au fils du président défunt, désormais à la tête de la junte. View on euronews... Comment éviter l'instabilité au Tchad et au Sahel, après la mort […]

SOCIETE
CIV. Des hommes armés attaquent une base militaire du nord d’Abidjan

En Côte d'Ivoire, la base militaire de N'Dotré, dans la commune d'Abobo, dans le nord d'Abidjan, a été attaquée. Les assaillants et les forces ivoiriennes ont échangé des tirs une partie de la nuit, faisant selon l'état-major, trois morts et un blessé. L’identité des agresseurs est encore inconnue. L'état-major général ivorien des armées parle « d’individus non identifiés » […]

SOCIETE
TCHAD. Idriss Déby Itno, le chef de guerre devenu "gendarme du Sahel"

À la tête du Tchad depuis 1990, le président Idriss Déby Itno est décédé mardi des suites de blessures reçues au combat contre des rebelles. Décrié dans son pays, le chef de l’État avait su gagner la confiance des Occidentaux en se plaçant à la pointe de la lutte anti-terroriste. Portrait. Il avait troqué son […]

SOCIETE
L'armée tchadienne dit avoir repoussé des rebelles avançant vers la capitale

L'armée tchadienne a déclaré lundi avoir repoussé une colonne de rebelles avançant vers la capitale N'Djamena, alors que le pays attend les résultats définitifs de l'élection présidentielle du 11 avril. Un groupe de rebelles basés en Libye, le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), a progressé en direction du Sud après avoir […]

SOCIETE
CHINE. La natalité pourrait chuter en dessous des 10 millions de naissances par an

La Chine pourrait voir sa natalité chuter en dessous des 10 millions de naissances par an affirme un expert à l’agence Reuters ce lundi 19 avril. Cette prévision intervient alors qu’on attend les chiffres du dernier recensement. Les statistiques devaient être publiées début avril, pour l’instant rien n’a filtré de ce septième recensement décennal de la […]

ECONOMIE
Blocage du canal de Suez : L'Egypte demande 900 millions de dollars de dédommagements...

(...) L’Egypte réclame 900 millions de dollars de dédommagements après le blocage du canal de Suez fin mars. Le porte-conteneurs, qui en est à l’origine, a été saisi en attendant, a rapporté ce mardi le quotidien gouvernemental Al-Ahram. Lundi soir, le chef de l’Autorité du canal de Suez (SCA) avait fait état à la télévision publique de « négociations » en […]

ECONOMIE
Le Mali lance un emprunt obligataire de 100 milliards FCFA sur le marché régional (Officiel)

Le gouvernement malien a procédé, ce mardi 6 avril 2021, au lancement d’un emprunt obligataire sur le marché régional de l’Union économique monétaire ouest-africain (UEMOA). Dénommé « Etat 6,5% 2021-2031 », cet emprunt vise à mobiliser la somme de 100 milliards FCFA, en vue de soutenir la relance économique du pays, selon la note d’information […]

ECONOMIE
Le FMI prolonge son dispositif d'allègement de la dette de 28 pays pauvres

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé lundi l'extension d'une aide d'urgence en faveur de 28 pays parmi les plus pauvres du monde pour leur permettre d'alléger leur dette et de mieux faire face à l'impact de la pandémie de Covid-19. L'allègement de la dette dans le cadre du Fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes […]

ECONOMIE
Le MAROC suspend ses vols à destination et en provenance de France

Plus de vols entre la France et le Maroc. Le ministère du Tourisme du Royaume vient de l'annoncer. "Dans le cadre des mesures préventives prises par le Maroc contre la propagation de la pandémie de la Covid19, les vols de passagers en provenance et à destination de la France et de l'Espagne seront suspendus à […]

ECONOMIE
Zone Cemac. La mise en circulation d`une nouvelle gamme de billets de banque et pièces de monnaie se précise

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), effectue actuellement les derniers réglages sur son projet de mise en circulation de nouveaux signes monétaires (billets de banque et pièces de monnaie) dans cet espace communautaire, conformément au quitus reçu […]

ECONOMIE
Le PIB réel africain devrait connaître une hausse de 3,4% en 2021 (rapport BAD)

Le Produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique devrait augmenter de 3,4 % en 2021, après une contraction de 2,1 % en 2020 suite à la pandémie de Covid-19, selon le rapport sur les Perspectives économiques en Afrique 2021 de la Banque africaine de développement (BAD) rendu public vendredi. Cette reprise devrait marquer la fin de […]

SPORT
Ibrahimović prolonge avec le Milan jusqu'en 2022

Vitorino Hilton a un sérieux concurrent. L'AC Milan a annoncé ce jeudi soir la prolongation de contrat de Zlatan Ibrahimović jusqu'en 2022. Revenu à Milan en 2019, le géant suédois a en effet prolongé d'un an son aventure en Italie. Une prolongation qui lui fera donc défendre les couleurs des Rossoneri au-delà de son quarantième anniversaire. Ce jeudi, l'ancien […]

SPORT
ARGENTINE. Messi aide à obtenir 50.000 vaccins qui font polémique en Amérique du Sud

À quelques semaines du coup d’envoi de la Copa America (13 juin – 10 juillet), la fédération sud-américaine de football (CONMEBOL) s’est vu offrir 50.000 doses de vaccins contre le virus par la société pharmaceutique chinoise Sinovac. L’entreprise asiatique a décidé de se mobiliser et d’offrir ces milliers de doses de vaccins principalement destinés aux équipes professionnelles […]

SPORT
Neymar préserve les emplois de 142 personnes au Brésil

Le Brésil, deuxième pays le plus touché de la planète avec plus de 360.000 morts recensés au total et 14 millions de cas à la mi-avril, continue de souffrir de l’épidémie de Covid-19. 3.305 personnes sont encore décédées vendredi en raison du virus et de ses multiples variants. Une situation qui ne laisse pas insensible […]

SPORT
Tottenham-United censuré en Iran à cause de la présence d'une femme

Bienvenue en 2021. La République islamique d'Iran n'a pas apprécié la présence d'une femme dans le corps arbitral ayant officié lors de la victoire de Manchester United sur le terrain de Tottenham (1-3) dimanche dernier. À chaque fois que l'arbitre de touche Sian Massey-Ellis - que l'on voit en Premier League depuis 2010 - passait à l'écran, […]

SPORT
Jeux olympiques. Les footballeuses camerounaises n’iront pas à Tokyo

L’équipe féminine de football du Cameroun n’a pas réussi à se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo. Les Camerounaises ont fait match nul 0-0 face aux Chiliennes en barrage retour des éliminatoires, ce 13 avril 2021 à Antalya (Turquie), trois jours après une défaite 2-1. Le Chili ira aux JO. Il n’y aura qu’une […]

SPORT
L’incroyable don fait par Maradona avant sa mort

Qui a dit que Diego Maradona ne se souciait pas de sa famille ? Durant les mois et années qui ont précédé sa disparition, la légende argentine a offert des cadeaux d’une valeur de 4,5 millions de dollars à ses fils, sœurs et ex-petites amies. C'est ce que rapporte La Gazzetta dello Sport. Ses proches […]

CULTURE
Youssoupha raconte sa nouvelle vie en CÔTE D'IVOIRE

En 2016, le rappeur français Youssoupha décide de partir vivre à Abidjan, la capitale de la Côté d'Ivoire. Une décision sur laquelle il ne reviendrait aujourd'hui pour rien au monde, comme il l'explique jeudi au micro d'Anne Roumanoff dans l'émission Ça fait du bien. "Depuis cinq ans, nos enfants grandissent là-bas, et nous aussi, on grandit là-bas", explique-t-il en parlant […]

CULTURE
Mort de DMX. Sa fiancée Desiree Lindstrom l'a pour toujours dans la peau

Desiree Lindstrom publiait régulièrement des photos et vidéos de DMX et elle sur Instagram. Elle n'a rien posté depuis le 31 mars 2021, mais a rendu hommage à son fiancé disparu. Elle s'est fait tatouer le bras en référence au rappeur. La planète Rap est en deuil ! Elle pleure la mort de DMX, survenue le vendredi […]

CULTURE
FRANCE. Le procès en appel du chanteur Koffi Olomidé de nouveau reporté

Le procès en appel de Koffi Olomidé a de nouveau été reporté de six mois en France. Le roi de la rumba congolaise devait être rejugé en appel ce lundi 12 mars pour agressions sexuelles contre quatre de ses anciennes danseuses. En octobre dernier, déjà, le procès de Koffi Olomidé avait été reporté de six mois parce […]

CULTURE
La renaissance de l’Afrique passera par la culture

TRIBUNE. « La culture est la civilisation en action ou mieux, l’esprit de la civilisation », disait Léopold Sédar Senghor. Et si l’Afrique renouait avec l’esprit de cette citation. Alors que nombre d'observateurs estiment que la croissance de l'Afrique dans les équilibres globaux sera un processus inéluctable au XXIe siècle, nous devons nous emparer de la question de la […]

CULTURE
Naomi Campbell nous entraîne à la découverte de l'ultracréative Fashion Week de Lagos

Marraine de l’Arise Fashion Week, Naomi porte au plus haut les couleurs de la mode africaine et œuvre pour la diversité dans la création. Rencontre au Nigeria avec une supertop qui brille par son engagement. Décembre 2020. La nuit tombe sur Lagos, mégapole tentaculaire située au sud du Nigeria, en Afrique de l’Ouest. Au bord […]

CULTURE
"Rentrée littéraire du MALI". Le prix du premier roman à Chab Touré

Malgré un secteur du livre et de l'édition moribond dans le pays, « la Rentrée littéraire du Mali » tente, chaque année, depuis treize ans, de dynamiser et de questionner l'industrie. Cafés littéraires, débats et conférences étaient au cœur des rencontres cette semaine. Une semaine d'échanges qui s'est terminée ce samedi 20 mars par une soirée de remise des […]

INTERNATIONAL
L'OMS contre l'usage d'un passeport vaccinal pour voyager

L'OMS recommande de ne pas exiger de preuve de vaccination comme condition pour voyager à l'étranger. Le comité d'urgence de l'OMS sur le Covid a indiqué lundi ne pas être favorable à un passeport vaccinal obligatoire pour les voyageurs internationaux, même si la pratique semble séduire. La septième réunion du comité d'urgence de l'Organisation mondiale […]

INTERNATIONAL
RUSSIE. Navalny en grève de la faim, la France «extrêmement préoccupée» par son état de santé

Des médecins proches d’Alexeï Navalny, malade et en grève de la faim dans sa prison, ont exigé samedi de pouvoir le voir, jugeant qu’il pouvait désormais avoir un arrêt cardiaque à tout moment. Le président américain Joe Biden a également fait part de son inquiétude quant au sort de l’opposant russe. « C’est totalement injuste, totalement injuste », […]

INTERNATIONAL
Mort de George Floyd. Une ultime journée de procès pour faire basculer le jury

Derek Chauvin a-t-il provoqué la mort de George Floyd? L'accusation et la défense ont lundi une ultime occasion de faire pencher la balance au procès du policier américain, avant de laisser le jury délibérer dans un climat de fortes tensions après un nouvelle bavure policière. Derek Chauvin, un policier blanc de 45 ans, est jugé […]

INTERNATIONAL
Le Covid-19 a fait plus de 3 millions de morts dans le monde

Alors que la France a officiellement franchi jeudi le cap des 100 000 morts du Covid-19, la pandémie a provoqué le décès de trois millions de personnes à l'échelle de la planète, selon le décompte effectué samedi par l'AFP. Plus de 3 millions de morts du Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde depuis sa découverte en Chine […]

INTERNATIONAL
BRESIL. 1 300 bébés seraient morts du Covid-19, selon une médecin

Pourquoi les bébés meurent-ils du Covid au Brésil ? Jeudi 15 avril, la BBC a révélé qu’environ 1 300 bébés sont morts des suites du coronavirus dans ce pays, d’après les calculs d’une médecin.C’est deux fois plus que le nombre de 500 avancés par le ministère de la Santé, note NBCNews. La BBC porte le témoignage d’une famille brésilienne endeuillée. La […]

INTERNATIONAL
WASHINGTON promet le retrait des troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre

Les États-Unis ont annoncé ce mardi le retrait intégral des troupes américaines d'Afghanistan avant le 11 septembre prochain, date du vingtième anniversaire des attentats. Les rebelles afghans ont récemment mis en garde Washington contre tout dépassement de la date du 1er mai, menaçant de riposter par la force. Le président américain avait prévenu qu'il serait « difficile » de respecter la […]

FAITS DIVERS
COREE DU SUD. Un Congolais reste coincé plus d’un an à l’aéroport

Un homme originaire de la République démocratique du Congo (RDC) n’a pu sortir que la semaine dernière de l’aéroport de Séoul Incheon (Corée du Sud), où il était arrivé en février 2020. Les autorités sud-coréennes ont jusqu’ici refusé d’examiner sa demande d’asile. Il est resté bloqué dans un aéroport pendant quatorze mois. Arrivé en février 2020 au terminal […]

FAITS DIVERS
Un prêtre italien renonce au sacerdoce par amour pour une paroissienne

Un curé du diocèse de Todi, en Ombrie, région du centre de l’Italie, a annoncé à ses fidèles à la fin de la messe qu’il renonçait à sa soutane par amour pour une paroissienne. Une décision que ce prêtre, ordonné en 2012, a longuement mûrie avant de l’officialiser en toute franchise. lls se marièrent et […]

FAITS DIVERS
Arrêté, un joueur irakien était membre de Daech et préparait des attaques terroristes

Coup de chaud au sein d'un club irakien. Un membre du Khabat Sports Club, à Erbil, dans la partie kurde de l'Irak, a été arrêté cette semaine. La raison ? Le joueur en question, membre de Daech, était sur le point de commettre des actes terroristes dans la ville avec l'aide d'autres complices, selon le […]

FAITS DIVERS
MALI. Un suspect arrêté à Bamako après l'assassinat de Sidi Brahimi Ould Sidati

Les messages de condamnation sont nombreux après l’exécution, mardi 13 avril à Bamako, de Sidi Brahimi Ould Sidati, l’un des responsables de l’ex-rébellion. Son inhumation est prévue vendredi près de Tombouctou. Les enquêtes sont en cours pour démasquer les auteurs du crime. Un suspect qui tentait de voyager par avion a été interpellé mercredi à […]

FAITS DIVERS
CHINE. 21 mineurs bloqués dans une mine de charbon inondée

Vingt-et-un mineurs sont portés disparus dans une mine de charbon inondée du Xinjiang, dans l’ouest de la Chine. Huit personnes ont pu être remontées à la surface saines et sauves. Les opérations de secours sont complexes. Les hommes sont coincés à 1 200 mètres sous terre.     Le ton des hommes du génie militaire sur les […]

FAITS DIVERS
GRECE. Un célèbre journaliste grec assassiné près de son domicile

Un célèbre journaliste grec spécialisé dans les faits divers a été abattu de plusieurs balles près de son domicile vendredi à Athènes par deux inconnus à moto, a déclaré la police. La police a précisé que le meurtre avait été minutieusement planifié et qu'il était visiblement l'oeuvre de professionnels. Karaivaz a été tué de plusieurs […]

envelopephonemap-marker linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram