jeudi, août 11, 2022
AccueilALERTEGABON. Le pain se fait rare dans les boulangeries à Libreville

GABON. Le pain se fait rare dans les boulangeries à Libreville

Depuis une semaine, les habitants de Libreville peinent pour avoir du pain dans les boulangeries et boutiques dans les quartiers.

  Le pain, cet aliment très sollicité dans les ménages se fait de plus en plus rare. En effet, sa rareté est observée à cause de la flambée du prix de la farine dans les marchés. Selon les revendeurs, un sac de farine de 50 Kg se négocie désormais au prix de 30.000 Fcfa. Ce sac dont les prix  oscillaient entre 16200 voire 17000 Fcfa. Pendant que, certains parlent d’une pénurie,  d’autre par contre parlent de surenchère faite par les opérateurs économiques «afin d’en tirer le maximum de profit». Cette situation met les populations en colère, car ceux-ci ne savent plus à quel saint se vouer. A entendre, le directeur général de la Société meunière et avicole du Gabon (Smag), Bruno Lardit, il n’y a pas de pénurie. Il a  indiqué que : son entreprise «dispose de suffisamment de stock de blé pour couvrir l’intégralité du marché national». Pour lui, «les carences rencontrées par certaines boulangeries et le manque de pain y relatif, sont plutôt la conséquence d’un défaut, voire d’un arrêt des approvisionnements de farine de la part d’autres fournisseurs que la Smag». Explique-t-il. A Libreville, les consommateurs vont de boutique en boutique, afin de pouvoir se ravitailler. Mais en vain, car pas de pain dans les boutiques. Et lorsqu’ils le retrouvent en vente dans une boutique, cet aliment coûte cher, « le prix de la baguette de moins de 200 grammes varie désormais entre 150 francs et 200 francs », lance une ménagère, qui espère que tout cela va revenir à la normale.

The post Gabon : le pain se fait rare dans les boulangeries à Libreville appeared first on Journal du Gabon.

ARTICLES LIÉS
- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents