jeudi, août 11, 2022
AccueilALERTERDC. Le grand retour de Wenge Musica

RDC. Le grand retour de Wenge Musica

Après 25 ans de séparation, le mythique groupe congolais s’est reformé à l’occasion d’un concert géant à Kinshasa le jour de la fête de l’Indépendance.

Les leaders du groupe congolais Wenge Musica, réunis dans une même salle et parlant d’une seule voix. Une image impensable il y a encore quelques mois. Après 25 ans de querelles, les leaders du groupe ont décidé de briser les barrières qui les séparaient et de reprendre leur histoire commune là où elle s’était arrêtée. Une réconciliation scellée par un concert le 30 juin dernier au Stade des Martyrs de Kinshasa.

Le groupe Wenge Musica est né en 1980 et est rapidement devenu très populaire en RDC, grâce notamment à son style musical kino-kinois, mélange de rumba congolaise, chantée en lingala, et de pas de danse, qui deviendront plus tard le Soukous et le Ndombolo dans son évolution.

Malgré le succès et la notoriété, Wenge Musica finit par se séparer en 1997. Des bisbilles entre les deux leaders JB Mpiana et Werrason ont eu raison de la formation musicale.

Chacun d’entre eux se concentre sur sa carrière solo, les fans de la première heure ont, eux, du mal à digérer la rupture.

« Cette séparation a touché beaucoup de personnes, expliqueAmadou Diaby, producteur congolais.. D__epuis plus de 25 ans, ils ne se sont pas parlé. Il y a eu beaucoup d’histoires et le souhait de tous les Congolais était un jour de revoir ce groupe mythique se reformer. C’est comme les Beatles qui se reconstituent, nous avons tenté de les réconcilier tous ensemble afin de donner encore du plaisir à toute la population congolaise et africaine et dans le monde.”

Cofondateur de Wenge Musica, Alain Makaba se rappelle : « Nous avons eu des différends. On s’est séparés pendant 25 ans, mais nous sommes des amis et nous avons passé une grande partie de nos vies ensemble. Cela commençait à nous peser. C’était une bonne fenêtre d’opportunité qu’on ne voulait pas rater et puis voilà nous nous sommes accrochés”.

À travers le concert des retrouvailles au Stade des Martyrs, Wenge Musica a voulu montrer au monde  une image d’unité entre Congolais, alors que la RDC est confrontée à des défis économiques et surtout sécuritaires dans sa partie Est.

“Aujourd’hui le Congo doit donner l’exemple, assure Amadou Diaby. Les musiciens de Wenge Musica ont donné une belle leçon. Après 25 ans, se réunir ensemble, pour le bien-être des Congolais, c’est extraordinaire. Nous avons une pensée pour l’Est. Aujourd’hui, si tous les Congolais se retrouvent au Stade des Martyrs, pour dire qu’ils sont un et indivisible et mettre fin à toutes les bavures, je pense que le tribalisme ne prendra pas le dessus dans ce pays”.

Le message semble être passé. En ce 30 juin, jour de l’indépendance de la RDC, ils sont près de 75 000 fans à prendre d’assaut les tribunes du Stade des Martyrs. Certains ont dû attendre près de 6 heures avant d’accéder à l’enceinte de la capitale. 

“L’esprit Wenge c’est être ensemble, se réjouit ce fan._C’est être bon chic-bon genre, être bien parfumé, élégant. Wenge représente beaucoup pour moi. On peut dire que leur musique est intelligente, beaucoup de leurs chansons sont éducatives. Ce ne sont pas des bêtises, leur musique a beaucoup consolé les jeunes._Wenge c’est vraiment un patrimoine de notre pays”.

Le come-back de Wenge Musica est à son image : fédérateur, artistique et incroyablement dansant. La mise en scène est bluffante, elle surprend les fans qui entonnent à gorge déployé leurs tubes favoris comme comme Mulolo.

Plus de 40 ans après sa création, Wenge Musica reprend le fil de son histoire dans une ambiance virevoltante. Comme si elle ne s’était jamais arrêtée. (euronews)

ARTICLES LIÉS
- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents