lundi, septembre 26, 2022
AccueilALERTEBurkina : L’Atelier Théâtre du Loroum sensibilise sur la bonne gestion des...

Burkina : L’Atelier Théâtre du Loroum sensibilise sur la bonne gestion des fonds d’assistance humanitaire

L’Atelier Théâtre du Loroum (ATL) en collaboration avec la CNDH a organisé le vendredi dernier, un théâtre forum sur le site de Youba 2 à Ouahigouya pour sensibiliser les déplacés internes sur la bonne gestion des fonds d’assistance humanitaire.

La gestion des fonds d’assistances humanitaire confiée aux femmes par l’État et ses partenaires afin de soutenir les couples suite à la crise sécuritaire que traverse le Burkina Faso, n’est souvent pas du goût des hommes qui utilisent toutes les subterfuges pour l’arracher des mains des femmes.

C’est pour s’attaquer à cette situation qui met à mal la coexistence pacifique que l’Atelier Théâtre du Loroum (ATL) en collaboration avec la Commission nationale des droits humains (CNDH), a organisé le vendredi 5 août 2022 un théâtre forum sur le site de Youba 2 au profit des déplacés internes.

Pour Issaka, pensionnaire du site, »cette sensibilisation va permettre d’amoindrir les problèmes qu’ils vivent au quotidien.

»Il y a beaucoup de conflits dans les couples à cause de ces fonds car certains hommes récupèrent les portables dédiés au cash transfert sans s’occuper des dépenses de la famille », a-t-il affirmé.

» Ce n’est pas facile. Pourtant ceux qui nous donnent ces moyens sont clairs là-dessus. L’argent doit servir aux charges du ménage. On ne doit pas l’utiliser pour aller boire. », souligne une autre déplacée Habibou.

Et d’ajouter : » il faut que les hommes comprennent et acceptent accompagner les femmes. Les femmes aussi doivent comprendre que c’est pour s’occuper des besoins de la famille. »

S’adressant aux populations à la fin du théâtre, Mme Alida Henriette Dah, Vice présidente de la CNDH a invité les populations à une parfaite cohésion.

» Nous voulons que les conflits finissent dans les ménages et que la joie revienne. Avec le théâtre, nous avons ri, mais nous avons appris beaucoup de choses. » a t’elle conseillé.

Cette sortie théâtrale s’inscrit dans le cadre des journées d’actions du groupe de travail « Prévention des conflits, des abus et atrocités de la Commission Nationale des Droits Humains » dans la région du Nord. (Agence d’information du Burkina)

ARTICLES LIÉS
- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents