mardi, octobre 3, 2023
AccueilA LA UNEEtats-Unis : des interdictions de visa aux responsables nigérians accusés de saper...

Etats-Unis : des interdictions de visa aux responsables nigérians accusés de saper la démocratie

Les États-Unis ont annoncé lundi qu’ils avaient pris des mesures pour imposer des interdictions de visa aux personnes qui ont perturbé les récentes élections générales au Nigeria.

Dans une déclaration publiée sur le site Web du département d’État américain, le secrétaire d’État Antony Binken a déclaré que « les États-Unis se sont engagés à soutenir et à faire progresser la démocratie au Nigeria et dans le monde. Aujourd’hui, j’annonce que nous avons pris des mesures pour imposer des restrictions de visa à des personnes spécifiques au Nigeria pour avoir sapé le processus démocratique lors du cycle électoral de 2023 au Nigeria.

Il a précisé que l’interdiction de visa est spécifique à certaines personnes et ne vise pas le peuple nigérian ou le gouvernement nigérian dans son ensemble.

Selon le communiqué, ces personnes, en vertu de la loi américaine sur l’immigration et la nationalité, seront soumises à des restrictions sur les visas pour les États-Unis en vertu d’une politique couvrant les personnes soupçonnées d’être responsables ou complices de l’atteinte à la démocratie.

« Ces individus ont été impliqués dans l’intimidation des électeurs par des menaces et des violences physiques, la manipulation des résultats des votes et d’autres activités qui sapent le processus démocratique du Nigeria », a déclaré M. Blinken.

La décision de prendre des mesures pour imposer des restrictions de visa, a-t-il dit, reflète l’engagement continu des États-Unis à soutenir les aspirations nigérianes à renforcer la démocratie et l’État de droit.

Cependant, les États-Unis n’ont pas nommé les Nigérians touchés par la dernière interdiction de visa, bien que certains Nigérians, dont le chef controversé du transport par bus de Lagos, Musiliu Akinsanya, populairement connu sous le nom de MC Oluomo, aient été filmés en train de menacer des électeurs potentiels.

Les élections les plus récentes au Nigeria ont eu lieu les 25 février et 18 mars respectivement pour les élections fédérales et d’État. Le processus a été entaché d’un certain nombre d’irrégularités, y compris des poches de violence dans différentes parties du pays.

L’élection présidentielle, tenue le 25 février, a donné Bola Tinubu comme président élu. Il prêtera serment le 29 mai bien que ses deux principaux adversaires contestent son élection devant les tribunaux. (Africanews)

ARTICLES LIÉS
- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents