lundi, septembre 26, 2022
AccueilEDITOL'ART DE LA POLITIQUE

L’ART DE LA POLITIQUE

Ces dernières semaines, l’actualité africaine est dominée par les intempéries qui ont causé des morts et des destructions. Ces tragédies sont consécutives à des pluies diluviennes que certains pays n’ont pas connues depuis un demi-siècle.

Les malheurs et la tristesse des populations affectées sont mis à profit  par une partie de la classe politique pour critiquer les plans et projets que les États ont mis en place. Le discours est, comme d’habitude, très fleuri et à la limite du « pugilat » verbal.

Pourtant, le moment est idéal pour une manifestation collective de solidarité et de compassion en lieu et place des échanges de gros mots.

A tous et à chacun, il faut rappeler que tout ce qui se dit ou s’écrit dans le contexte de la vie nationale fait partie de l’histoire commune. Chaque action, toute parole, toute initiative à tous les niveaux et à propos de tout, contribue à écrire l’histoire collective.

La beauté, c’est connu, est une construction, elle fait corps avec son concepteur.

Voulons-nous écrire, nous aussi, une belle histoire pour nous-mêmes et contribuer au progrès de l’humanité ?

« Bien entendu, comme la belle rose qui malgré ses épines reçoit toute notre affection et nos petits soins ».

C’est en cela que la politique doit aspirer à accéder au rang d’art de la construction nationale, comme l’écriture historique positive qui agglutine toutes les bonnes intentions ou initiatives pour le progrès commun.

Nous éviterions, ainsi, de donner raison à ceux qui analysent la politique comme l’art de faire passer un éléphant par le sas d’une aiguille.

ARTICLES LIÉS
- Advertisment -

Les plus populaire

Commentaires récents