Me Abdoulaye Harissou : « Les enfants fantômes sont à la merci des trafics en tout genre »

Par: LeRiche Balla
   Publié le : 24 novembre 2020

Glaçantes sont les indications d'Abdoulaye Harissou, président du Fonds Urgence Identité Afrique en faveur de l'établissement de l'état civil pour chaque enfant.

La Journée internationale des droits de l'enfant célébrée ce 20 novembre est une opportunité pour se pencher sur un phénomène silencieux et d'autant plus préoccupant qu'il pourrait obérer l'avenir de l'Afrique : c'est celui des enfants fantômes. Derrière cette expression se joue le drame qui a conduit 500 millions de personnes en Afrique, soit près de 40 % de la population du continent, à ne pas pouvoir prouver leur identité. Ce phénomène n'est pas propre à l'Afrique puisqu'il est bien documenté par l'Unicef, l'organisation des Nations unies en charge des questions d'enfance. Dans une note récemment parue et éditée par le Fonds Urgence Identité Afrique créé à Bruxelles en février 2020 et abrité par la Fondation Roi Baudouin, il est mentionné que « l'Unicef estime à 166 millions le nombre d'enfants de 0 à 5 ans qui n'ont pas été déclarés et enregistrés à l'état civil dans le monde », et que « 237 millions d'enfants sont sans certificat de naissance ». « Ces chiffres se fondent sur l'analyse de 174 pays et figurent dans son rapport de décembre 2019 », poursuit la note signée du délégué général du Fonds, André Franck Ahoyo.

Les autres chiffres mis au jour donnent le vertige quant à la gravité de la situation, même si la déclaration des naissances au niveau mondial a progressé de 20 % sur 10 ans, passant de 63 % à 75 %. Ces données cachent bien sûr d'importantes disparités à la fois à l'intérieur d'un même pays mais aussi entre pays différents. La même note signale par ailleurs que, « toujours selon l'Unicef, l'Asie du Sud et l'Afrique concentrent 145 millions d'enfants de moins de 5 ans non enregistrés, soit 94 millions d'enfants en Afrique et 51 millions en Asie du Sud ». Alors que l'Afrique concentre 14 % de la population mondiale, elle connaît des taux moyens d'enregistrement d'enfants inégaux selon les régions concernées : « 40 % en Afrique de l'Est et australe, 51 % en Afrique de l'Ouest et du Centre, 80 % en Afrique du Nord », des niveaux faibles qui illustrent que le chemin est encore long jusqu'à l'Objectif de Développement Durable en son article 16.9 qui est de « garantir à tous, d'ici 2030, une identité juridique grâce à l'enregistrement des naissances ». Et la note de poursuivre que « malgré la décennie de repositionnement de l'enregistrement des faits d'état civil et des statistiques des faits d'état civil en Afrique, décrétée par l'Agenda 2063 de l'Union africaine (2017-2026), seule une naissance sur deux est enregistrée en Afrique de l'Ouest et du Centre quand le pourcentage est de 4 naissances pour 10 en Afrique de l'Est et australe ».

Coauteur avec Laurent Dejoie de l'ouvrage Les Enfants fantômes paru chez Albin Michel en 2015, Me Abdoulaye Harissou, ex-président de la chambre des notaires du Cameroun, est le cofondateur, avec son homologue du Sénégal Amadou Moustapha Ndiaye, du Fonds Urgence Identité Afrique qu'il préside actuellement. Pour Le Point Afrique, il a accepté de décrypter les réalités, les responsabilités et les défis pour l'Afrique de ce phénomène des enfants fantômes.

Le Point Afrique : Au moment où est célébré le 31e anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, que dit de l'Afrique ce phénomène des « enfants fantômes » ?

Me Abdoulaye Harissou : Cette tragédie humaine renvoie l'image d'une Afrique encore en construction, en gestation, et loin du slogan de l'émergence tant vanté dont on nous rebat les oreilles. En effet, le phénomène des « enfants fantômes » met en évidence les fragilités du continent africain en termes de gestion du capital humain ainsi que de « ses fractures inégalitaires », pour reprendre l'expression de Thomas Piketty.

Nos États africains sont loin d'être achevés et ses éléments constitutifs que sont la population, le territoire et la puissance publique comportent de nombreuses failles qui mettent en péril leur développement harmonieux. Pour ceux qui connaissent l'Afrique et qui l'étudient de près, certes des progrès ont été accomplis dans maints domaines et des dynamiques économiques vertueuses sont en cours, mais des inégalités sociales persistent au point d'être porteuses de risques à court et moyen termes et nous invitent à relativiser les quelques succès engrangés. L'Afrique ne peut pas se permettre de laisser sur le bas-côté une grande partie de sa force montante, autrement dit ses enfants, dans un contexte de croissance démographique exponentielle au risque de provoquer des radicalités.

De quoi se nourrit le phénomène des enfants fantômes aujourd'hui en Afrique ?

Le phénomène des « enfants fantômes », donc des enfants sans identité juridique, se nourrit de l'échec de la politique de décentralisation mise en place par l'État central, mais également des pesanteurs économiques, culturelles et cultuelles qui renvoient l'État à ses responsabilités et les parents à une forme d'insouciance ou à des pesanteurs voire des croyances culturelles et cultuelles.

L'État, dont c'est la mission régalienne, n'a pas su mettre en place le cadre administratif adéquat susceptible de fournir un service optimal qui permet d'enregistrer tous les faits d'état civil dont la naissance constitue le point de départ. Par ailleurs, malgré la mise en place d'un cadre normatif international plus ou moins contraignant en faveur de l'enregistrement des naissances, certains États africains trouvent le moyen de s'en affranchir au point que nous sommes en droit de nous poser la question de savoir si cela n'est pas fait à dessein : ne pas donner la capacité légale à une femme d'enregistrer la naissance de son enfant, voire de lui ôter la possibilité de transmettre la nationalité à ce dernier, nous interpelle.

Les parents, quant à eux, ne jugent pas toujours utile d'enregistrer la naissance de leur enfant et n'en mesurent pas toutes les conséquences (ex : scolarisation) quand ce n'est pas la tradition ou les pratiques coutumières qui entravent cet acte volontaire et citoyen.

Enfin, l'extrême pauvreté en Afrique, qui creuse les inégalités sociales, est un terreau sur lequel prospère le phénomène des « enfants fantômes », car l'Unicef a constaté par exemple une corrélation entre le revenu national par habitant et la mise en place d'un système d'enregistrement des faits d'état civil efficient qui peut dans certains cas être une ressource sinon à valider la gratuité de cet acte, par exemple en Côte d'Ivoire.

Que dire de la manière dont les États et la société civile vivent avec ?

Ce serait un peu provocateur d'affirmer que nos États ne s'en accommodent pas. Car comment comprendre que les chiffres soient si élevés (l'Unicef évoque le chiffre de 94 millions d'enfants de moins de 5 ans) et que la mobilisation pour éradiquer ce phénomène ne soit pas plus forte. Au point que certains doutent qu'à l'horizon 2030, nous ayons atteint cet Objectif du Développement durable (ODD16.9) qui est de garantir à tous une identité juridique grâce à l'enregistrement des naissances.

Pour ce qui est de la société civile, elle s'organise, certes avec ses modestes moyens, mais en y allant en ordre dispersé. Les ONG et les associations villageoises opèrent dans des contextes difficiles, peu valorisants où les initiatives de bonne volonté se superposent et ne font pas toujours effet de levier.

Une approche holistique de la question de l'identité légale devrait prendre le pas sur son traitement segmenté ou en silo. C'est en s'attaquant aux différentes causes du phénomène qu'on gagnera en efficacité.

Quelles sont les conséquences de ce phénomène d'« enfants fantômes » sur le terrain ?

Elles sont multiples et sont fort impactantes tant sur la vie de ceux qui n'ont pas le choix de leur destin que sur le développement des États. Ainsi, le défaut d'enregistrement des naissances à l'état civil condamne l'enfant à une vie en marge de la société souvent vouée au travail dans le secteur informel pouvant porter préjudice à son intégrité physique ou à sa santé et aux tâches les plus dangereuses. Il se voit refuser l'accès aux droits reconnus comme les plus fondamentaux : la scolarisation, la santé, le droit de vote, l'accès à la propriété, la justice…

Placés dans une situation de très grande vulnérabilité, les enfants fantômes sont à la merci des trafics en tout genre : adoption illégale, travail forcé, prostitution infantile, mariage précoce, trafic d'organes, enrôlement comme enfants soldats ou dans les sectes djihadistes. Sans état civil, ces enfants n'ont pas souvent accès aux allocations monétaires et aux prestations sociales et, par ailleurs, ils bénéficient rarement de la gratuité des campagnes de vaccination. Enfin, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR ) constate une hausse du nombre d'apatrides, dont un tiers sont des enfants sans identité.

Au regard de l'ampleur du problème, quel cocktail de gouvernance pourrait vous paraître pertinent pour le contenir et enclencher son reflux ?

L’État au travers des collectivités locales bénéficie de l’appui des agences des Nations unies et de grandes organisations internationales non-gouvernementales telles que Plan International, Aide & Action, Communauté Sant’Egidio, Human Rights Watch, etc., mais cela semble insuffisant pour endiguer le phénomène des enfants fantômes. Je pense qu’il faut mobiliser au-delà et embarquer la philanthropie et le secteur privé africain, le mécénat d’entreprise par exemple, dans la bataille. Une alliance tripartite : État, secteur privé et société civile doivent s’amorcer et se consolider pour apporter une réponse idoine à ce fléau. On constate tous en Afrique que dès que le secteur privé s’empare d’un sujet, ce dernier connaît une accélération et finit par camper l’espace public obligeant les États à changer de braquet. C’est l’action à laquelle nous souhaitons humblement contribuer par la mise en place du Fonds Urgence Identité Afrique que j’ai l’honneur de présider.

Dans l'environnement politique très inflammable de l'Afrique, comment devrait être prise en compte cette question des « enfants fantômes » ?

L'Afrique bénéficie d'un capital humain d'exception. Une population jeune, mieux éduquée et connectée. Aucun développement de l'Afrique ni son émergence ne peuvent se réaliser si on laisse sur le bord du chemin des millions d'enfants non enregistrés à la naissance. La population étant un élément constitutif de l'État, il est important que ce dernier maîtrise les flux et le stock de sa population pour pouvoir mettre en place des politiques publiques efficientes et corriger les déséquilibres hérités de l'histoire. La population africaine peut être à la fois une chance et une bombe à retardement. Si l'on se réfère aux projections des Nations unies, un jeune sur trois de 15 à 29 ans vivra en Afrique en 2050, la population sera alors portée à 2,4 milliards d'individus. Dans ce contexte, ne pas procéder à la correction des fragilités structurelles dont l'origine tient en partie au défaut d'enregistrement des naissances et au sous-investissement dans le capital humain serait une grave erreur aux répercussions désastreuses.

Que pourrait apporter l'évolution de la technologie pour la juguler ?

L'essor du numérique est une opportunité pour l'Afrique. Cet outil technologique devrait être mis au service de cette cause de façon intelligente et adaptée pour rendre plus performants les systèmes d'état civil, pour encourager la numérisation de l'enregistrement des naissances. Nous voyons dans la téléphonie mobile un outil efficace de collecte et de transmission d'informations sur lequel il va falloir compter. Il y a plus d'un milliard de portables en circulation sur le continent africain où le taux de pénétration de cette technologie est le plus important au monde. Nous devrions nous en servir pour innover et pour avoir accès à des services de meilleure qualité impactant le plus grand nombre.

Quel pourrait être le modus operandi ?

Un ingénieur burkinabé a inventé une solution, Icivil, à partir d'un bracelet « à bulle » et par SMS sécurisé. Cette application mobile ayant reçu le soutien de l'Unicef, du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), de la Banque mondiale et du Gavi, donne des résultats prometteurs au Burkina Faso. Ceci est une piste intéressante, mais elle n'est pas la seule, car d'autres expérimentations existent au Sénégal, notamment avec le Groupe Orange/Sonatel. Nous faisons confiance aux talents africains pour nous trouver la technologie appropriée qui facilitera l'enregistrement des naissances tant dans les centres hospitaliers qu'à domicile dans la mesure où de nombreuses femmes accouchent encore à domicile en milieu rural.

Comment des structures comme la vôtre sont-elles reçues sur le terrain ?

La création de notre Fonds, placé sous l'égide de la Fondation Roi Baudouin à l'instar du Fonds du Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018, intervient dans un contexte où une prise de conscience du phénomène des enfants fantômes est réelle. Notre rôle consiste à travailler avec les structures locales et nationales au plus près des territoires, des parents, du personnel de santé et d'éducation, des chefs de village et des chefs religieux. Notre démarche vise à valoriser leur travail et à partager leurs bonnes pratiques. Loin de nous l'idée d'imposer quelque modèle que ce soit. Nous allons à l'école du donner et du recevoir. Cette approche est appréciée, surtout quand elle émane d'Africains.

Les « enfants fantômes », une hypothèque ou une opportunité pour l'Afrique de se repenser jusque dans les fondements de sa construction contemporaine ?

L'éradication des enfants fantômes est perçue plutôt comme un défi pour contribuer à bâtir de véritables États-Nations et à consolider la démocratie. Le défaut d'enregistrement des naissances favorise les crises électorales, sape les fondements du vivre-ensemble et handicape l'émergence de véritables États à même d'offrir à leurs populations dignité humaine et prospérité. (LePoint)



ArticleS recents

POLITIQUE
SOCIETE
ECONOMIE
SPORTS
CULTURE
INTERNATIONAL
FAITS DIVERS
POLITIQUE
Frappé par la violence jihadiste, le NIGER fait aussi face à une grave crise alimentaire

Les maigres moissons de septembre terminées, le Niger, Etat aride qui fait déjà face depuis des années à des attaques jihadistes meurtrières, s'apprête à affronter un autre fléau: une grave crise alimentaire. Sécheresse, insectes et chenilles ont ravagé les récoltes de mil, haricots, maïs et sorgho, et là où les pluies ont été abondantes, de […]

POLITIQUE
GUINEE. L'administration Biden s'enquiert sur place de la transition politique

Michael Gonzales, le sous-secrétaire d’État américain adjoint aux affaires africaines, est actuellement en visite en Guinée, où il est arrivé mercredi. Avec un programme dense, ponctué de nombreuses rencontres avec les différents acteurs de la transition guinéenne. Le message porté par le représentant de l’administration Biden est clair : la Guinée doit organiser rapidement des […]

POLITIQUE
Financement libyen. La Cour de cassation rejette tous les recours de Nicolas Sarkozy

La Cour de cassation a écarté, mercredi, tous les recours de l'ancien chef d'État Nicolas Sarkozy et de son camp dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Nouveau coup dur judiciaire pour Nicolas Sarkozy : la Cour de cassation a écarté tous les recours de l'ex-chef de l'État et de son […]

POLITIQUE
Avec 300 milliards d'euros, l'UE veut créer un «portail mondial» pour contrer la CHINE

La Commission européenne a dévoilé ce mercredi 1er décembre un plan d'investissement de 300 milliards d'euros à l'échelle mondiale pour les six prochaines années. Prise en étau dans le bras de fer économique sino-américain, l'UE tente d'exister. Selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, la pandémie a mis en évidence de manière criante […]

POLITIQUE
ZAMBIE. À cent jours, le nouveau président pressé de réformer plus vite

La Zambie avait annoncé une bonne nouvelle pour la démocratie en Afrique en élisant en août l'éternel opposant, Hakainde Hichilema. En cent jours, il a apaisé les investisseurs mais la rue lui reproche déjà de traîner sur la réduction de la corruption et de la pauvreté.  L'ampleur du raz-de-marée en faveur de "HH" avait surpris, […]

POLITIQUE
SENEGAL. Américains et Européens en force au Forum de Dakar

Le Forum de Dakar accueillera les 6 et 7 décembre cinq chefs d’Etats (Niger, Afrique du Sud, Guinée-Bissau, Tchad et Sénégal), les ministres français Jean-Yves Le Drian et Florence Parly et trois sous-secrétaires Américains. C’est un joli coup diplomatique que vient de réussir le président sénégalais Macky Sall, qui prendra la présidence tournante de l’Union africaine […]

SOCIETE
MADAGASCAR. Mobilisation des étudiants contre les violences basées sur le genre

Depuis le début de la semaine, pour la célébration des seize jours d'activisme contre la violence basée sur le genre, des étudiants venus des six provinces de Madagascar organisent ateliers et débats dans la capitale, Antananarivo. Les jeunes Malgaches se mobilisent contre les violences basées sur le genre. Venus de Diego Suarez, de Fianarantsoa ou encore […]

SOCIETE
Lamine Diack, ancien patron mondial de l’athlétisme rattrapé par les affaires, est décédé

Le dirigeant sénégalais s’est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi à Dakar, à l’âge de 88 ans. Il a régné durant 16 ans sur l’athlétisme mondial, avant d’être rattrapé par les scandales et de devenir le symbole de l'affairisme qui a gangrené la fédération internationale (World Athletics, ex-IAAF). Le Sénégalais Lamine Diack est mort à 88 ans, dans la […]

SOCIETE
SENEGAL. Une ville nouvelle en attente de ses habitants

« Les villes d’Afrique face à leur avenir » (1). A une trentaine de kilomètres de Dakar, Diamniadio doit permettre de désengorger la capitale en accueillant entreprises et institutions. Derrière des arbustes chétifs, les villas blanches et orange se ressemblent toutes. Sagement alignées au bord de la route, les maisons de SD-City, l’une des premières […]

SOCIETE
Commande record de 80 Rafale par les Emirats pour 16 milliards d'euros

Les Emirats arabes unis ont signé vendredi un accord pour acquérir 80 avions de combat Rafale, pour un montant de 16 milliards d'euros. Les Emirats arabes unis ont signé vendredi un accord pour acquérir 80 avions de combat Rafale, une commande record pour l'avion de chasse entré en service en 2004, à l'occasion de la […]

SOCIETE
TCHAD/Amnistie des rebelles. Le Fact dénonce l'exclusion de ses combattants, le gouvernement rassure

Au Tchad, le gouvernement a présenté, lundi 29 novembre, deux projets de loi qui prévoient une amnistie générale pour environ 400 rebelles tchadiens, dont de nombreux leaders politico-militaires, en prison ou en exil. Revendications formulées lors des consultations qui se sont déroulées entre responsables de groupes rebelles et les membres du comité technique spécial dirigé […]

SOCIETE
AFRIQUE DU SUD. La vaccination obligatoire divise

Une équipe a été mise en place par le gouvernement pour discuter de son application avec toutes les parties prenantes : société civile, entreprises, syndicat. L'annonce avait été faite dimanche soir 28 novembre lors d'une allocution télévisée du président Cyril Ramaphosa. Le chef de l'État sud-africain y voit un outil pour combattre l'hésitation vaccinale alors […]

ECONOMIE
SENEGAL. Le premier vin produit dans le pays reçoit son agrément alimentaire

Au Sénégal, c’est l’aboutissement d’un défi un peu fou : les premières bouteilles de vin du domaine du Clos des Baobabs – millésime 2020 - sont commercialisées, depuis mardi dernier, après l’autorisation de fabrication et de mise en vente délivrée par les autorités sénégalaises. C’est le premier vin produit dans le pays, un projet qui […]

ECONOMIE
Reprise des discussions entre la TUNISIE et le FMI

La Tunisie a repris les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de l'octroi d'un programme d'aide, a annoncé samedi la Banque centrale. Le dialogue avait été suspendu après la décision du président tunisien Kaïs Saïed, le 25 juillet, de révoquer le chef du gouvernement Hichem Mechichi et de geler les pouvoirs du […]

ECONOMIE
Avec le e-naira, le NIGERIA veut rendre sa «politique monétaire plus efficace»

Le Nigeria est le premier pays d'Afrique à se doter d'une monnaie numérique, baptisée le e-naira. Le président Muhammadu Buhari a lancé en personne la devise virtuelle, ce lundi 25 octobre, depuis le palais présidentiel d'Aso Rock, à Abuja. Le chef de l'État a notamment estimé que le e-naira pourrait contribuer au PIB nigérian à […]

ECONOMIE
Donald Trump éjecté du classement des plus grandes fortunes

L'ancien président américain ne figure plus parmi les 400 plus grandes fortunes du pays, après avoir perdu environ 600 millions de dollars depuis plus d'un an. Gros coup dur pour Donald Trump. Pour la première fois en vingt-cinq ans, l'ancien président américain tombe de son piédestal, du moins du classement Forbes qui répertorie chaque année les 400 […]

ECONOMIE
LIBYE. Le pays lance la construction d'une raffinerie de pétrole

Les autorités libyennes annoncent le début de la construction d'une raffinerie de pétrole dans le sud du pays, pour un investissement de 500 à 600 millions de dollars et une entrée en service d'ici trois ans. L'investissement est compris entre 500 et 600 millions de dollars (431 à 517 millions d'euros) pour des bénéfices annuels […]

ECONOMIE
SOUDAN. L'énorme défi du redressement économique

Un an après avoir normalisé ses relations avec le Soudan du Sud avec la signature d’un accord ayant abouti à la réouverture des frontières vendredi dernier, le Soudan peine à retrouver une sérénité socio-économique. Dans ce contexte, le président de la Banque mondiale, David Malpass, était de passage à Khartoum en fin de semaine dernière. […]

SPORT
Mbappé au Real, signature actée !

A quelques mois de la fin de son contrat au PSG, Kylian Mbappé assure n’avoir encore rien tranché. « Mon avenir ? Je ne sais pas, je ne sais pas encore », a ainsi récemment confié le Bondynois, ajoutant: « Je suis à Paris aujourd’hui. J'ai déjà dit que j'ai passé cinq années extraordinaires ici, que j'y ai apprécié chaque moment […]

SPORT
Lamine Diack est mort

L’information a été révélée par les médias sénégalais et confirmée par ses proches : Lamine Diack s’est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi, à son domicile de Mermoz, un quartier du sud-ouest de Dakar. L'ex-président de la Fédération internationale d’athlétisme (1999-2015) était âgé de 88 ans, et les causes de son décès n’ont pas […]

SPORT
Avec 801 buts, Ronaldo est-il le meilleur buteur de l'histoire du football ?

Possession, duels remportés, nombre de passes, kilomètres parcourus, précision des tirs ou encore expected goals. La data est aujourd’hui partout dans le monde du football. Impossible de passer à côté de ces statistiques tant leur production a explosé. Ce n’était pas le cas il y a quelques années. Encore moins au siècle dernier. Ce qui […]

SPORT
Ballon d’Or. «Bla bla bla»… Le père de Lionel Messi ironise face aux critiques

Le septième Ballon d’Or de Lionel Messi, décerné lundi, n’a pas fait l’unanimité, loin de là L’Allemagne s’indigne, la Pologne s’offusque et même en Espagne, ça toussote. La septième victoire de Lionel Messi au Ballon d’Or, officialisée lundi soir à Paris, a fait jaser la planète foot. Le toujours volubile Lothar Matthaüs, ancienne légende du Bayern Munich et de la […]

SPORT
Coupe arabe des nations 2021. Une grosse prime pour l'Algérie en cas de victoire

Un an avant la Coupe du monde 2022, le Qatar accueille depuis ce 30 novembre la Coupe arabe des nations. Cette compétition, organisée par la FIFA et la QFA (Fédération qatarienne de football) fait suite à la Coupe arabe des nations qui existe depuis 1963 sous l'égide de l'UAFA (Union des associations arabes de football). […]

SPORT
Ballon d’Or 2021. Salah 7e, Mahrez 20e, Mendy 2e meilleur gardien

Le Ballon d’Or a été remporté par l’Argentin Lionel Messi pour la septième fois, ce 29 novembre 2021 à Paris. L’Égyptien Mohamed Salah (Liverpool) a fini 7e au classement et l’Algérien Ryad Mahrez (Manchester City) 20e. Le football africain attend depuis 1995 et le sacre du Libérien George Weah qu’un autre joueur du continent soit […]

CULTURE
Lalibela et ses églises classées à l'Unesco, enjeu de la guerre de communication

Après treize mois de conflit dans le nord du pays, cette guerre semble connaître un nouveau revirement de situation. Alors que les rebelles tigréens se trouvaient à environ 200 kilomètres de la capitale Addis-Abeba, il semble qu’ils se replient en direction du Nord et de la province du Tigré. Parmi les villes reprises par le […]

CULTURE
L'une des jeunes actrices des Bêtes du Sud sauvage tuée dans une fusillade

Jonshel Alexander, l'une des jeunes actrices du long métrage "Les Bêtes du Sud sauvage", est morte le 27 novembre dernier à l’âge de 22 ans, victime d'une fusillade à La Nouvelle-Orléans. Jonshel Alexander, l'une des jeunes héroïnes des Bêtes du Sud sauvage, est morte le 27 novembre dernier à l’âge de 22 ans. L'Américaine a été […]

CULTURE
De LONDRES à l'AFRIQUE, l'hommage unanime à Virgil Abloh, le directeur artistique de Louis Vuitton

Depuis le décès de Virgil Abloh, styliste et directeur artistique des collections homme de la maison Louis Vuitton, le monde de la mode pleure ce roi du streetwear de luxe qui s'était imposé en quelques années comme l'un des créateurs les plus "cools". La dernière collection de Virgil Abloh, directeur artistique homme de la maison […]

CULTURE
Décès du styliste Virgil Abloh. Un dernier défilé et des hommages du monde entier

Louis Vuitton présente aujourd'hui, mardi 30 novembre, la dernière collection du styliste Virgil Abloh, décédé dimanche des suites d'un cancer. C'est à Miami que les dernières créations du directeur artistique des collections homme de la grande maison de couture seront présentées. Né aux États Unis, il y a 41 ans, Virgil Abloh était le fils d'immigrés ghanéens, […]

CULTURE
En AFRIQUE, le monde de la mode pleure Virgil Abloh qui a "ouvert la voie"

Les créateurs de mode à travers le continent africain ont rendu lundi un vibrant hommage au designer star américain d'origine ghanéenne Virgil Abloh pour leur "avoir ouvert la voix" et permis de croire en leur rêve. Styliste et directeur artistique des collections homme de la maison Louis Vuitton, Virgil Abloh, est décédé dimanche d'un cancer […]

CULTURE
Une collection de photos inédites de Tupac Shakur vendue aux enchères sous forme de NFT

Une rare collection de photos de Tupac Shakur a été mise en vente sous forme de jetons non fongibles (NFT). Ces clichés, qui, d’après Rolling Stone, sont inédits, ont été pris durant la release party de 2Pacalypse Now, le premier album du rappeur paru en 1992. C’est un certain Lawrence ‘Loupy D’Dotson, journaliste et photographe hip-hop, qui les a […]

INTERNATIONAL
Commande record de 80 Rafale par les Emirats pour 16 milliards d'euros

Les Emirats arabes unis ont signé vendredi un accord pour acquérir 80 avions de combat Rafale, pour un montant de 16 milliards d'euros. Les Emirats arabes unis ont signé vendredi un accord pour acquérir 80 avions de combat Rafale, une commande record pour l'avion de chasse entré en service en 2004, à l'occasion de la […]

INTERNATIONAL
GUINEE. L'administration Biden s'enquiert sur place de la transition politique

Michael Gonzales, le sous-secrétaire d’État américain adjoint aux affaires africaines, est actuellement en visite en Guinée, où il est arrivé mercredi. Avec un programme dense, ponctué de nombreuses rencontres avec les différents acteurs de la transition guinéenne. Le message porté par le représentant de l’administration Biden est clair : la Guinée doit organiser rapidement des […]

INTERNATIONAL
Financement libyen. La Cour de cassation rejette tous les recours de Nicolas Sarkozy

La Cour de cassation a écarté, mercredi, tous les recours de l'ancien chef d'État Nicolas Sarkozy et de son camp dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Nouveau coup dur judiciaire pour Nicolas Sarkozy : la Cour de cassation a écarté tous les recours de l'ex-chef de l'État et de son […]

INTERNATIONAL
Avec 300 milliards d'euros, l'UE veut créer un «portail mondial» pour contrer la CHINE

La Commission européenne a dévoilé ce mercredi 1er décembre un plan d'investissement de 300 milliards d'euros à l'échelle mondiale pour les six prochaines années. Prise en étau dans le bras de fer économique sino-américain, l'UE tente d'exister. Selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, la pandémie a mis en évidence de manière criante […]

INTERNATIONAL
Ballon D'Or. Lionel Messi remporte son septième Trophée

Lionel Messi remporte son septième Ballon D'Or en 2021. Un trophée récompensant le joueur de l'année du côté du FC Barcelone comme du paris-Saint-Germain. Sans surprise, Lionel Messi remporte son septième Ballon D'Or lors de l'édition 2021. Un trophée récompensant ses statistiques toujours aussi impressionnantes en Liga et son premier sacre avec l'Argentine lors de […]

INTERNATIONAL
TURQUIE. Istanbul accueille la 89e assemblée générale d'Interpol

Du 23 au 25 novembre, Interpol tient son assemblée générale à Istanbul, en Turquie. L’organisation internationale de police criminelle doit notamment désigner son nouveau président. C’est la troisième fois que la Turquie, membre depuis 1930, accueille cette réunion. Elle se tient toutefois cette année dans un contexte de relations tendues entre Interpol et le pays […]

FAITS DIVERS
USA. Un lycéen de 15 ans ouvre le feu et tue trois élèves de son établissement

Un jeune de 15 ans a ouvert le feu mardi 30 novembre dans un lycée du nord des Etats-Unis, faisant trois morts parmi les élèves et six blessés dont un enseignant. Le tireur présumé, lui-même élève de l'établissement situé à Oxford, dans l'Etat du Michigan, a été arrêté et n'a pas expliqué son geste, a […]

FAITS DIVERS
Il achète une Lamborghini avec les aides Covid, 9 ans de prison

Un Texan a plaidé coupable pour fraude et blanchiment d'argent après avoir obtenu plus de 1,6 million de dollars d'aides financières pendant la crise sanitaire. Un achat lourd de conséquences. Lee Price a été condamné à neuf ans de prison après avoir obtenu frauduleusement 1,6 million de dollars d'aide Covid-19 dans le cadre du Paycheck Protection Program […]

FAITS DIVERS
Etats-Unis. Trois ans de prison pour l'épouse du narcotrafiquant «El Chapo»

Emma Coronel Aispuro a exprimé ses regrets et reconnu avoir eu connaissance de l’importation aux Etats-Unis de cocaïne, d’héroïne, de méthamphétamine et de marijuana. La justice aura finalement été plutôt clémente avec l’épouse du narcotrafiquant mexicain « El Chapo ». Emma Coronel Aispuro, a été condamnée mardi par un juge fédéral américain à trois ans de prison […]

FAITS DIVERS
PARIS. Une professeur agressée par un lycéen en plein cours

L'élève scolarisé en seconde au lycée Montaigne, a adressé plusieurs coups de poing à sa professeure qui souffre d'une plaie ouverte au front et d'hématomes. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Un lycéen a frappé à coup de poing à plusieurs reprises sa professeure de mathématiques ce lundi, a appris BFM Paris de […]

FAITS DIVERS
AF-SUD. Oscar Pistorius transféré pour sa demande de liberté conditionnelle

FEMINICIDE - Oscar Pistorius a tué sa petite amie il y a huit ans Le champion paralympique sud-africain, Oscar Pistorius, en prison pour le meurtre de sa petite amie en 2013, a été transféré dans une prison du sud du pays dans le cadre de sa demande de liberté conditionnelle, ont indiqué lundi les services pénitentiaires. « Oscar Pistorius a été conduit […]

FAITS DIVERS
Congo Hold-Up. Congo Construction Company, le scandale du siècle

Alors que le Forum sur la coopération sino-africaine se tient à Dakar au Sénégal, la fuite de millions de documents bancaires et transactions à la BGFI révèle l’histoire secrète de ce qu’on a appelé en République démocratique du Congo, le « contrat du siècle » : une convention signée entre la Chine et la RDC qui devait permettre aux […]

envelopephonemap-marker linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram